Issue
Agronomie
Volume 23, Number 3, April 2003
Page(s) 257 - 268
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:2002089
Agronomie 23 (2003) 257-268
DOI: 10.1051/agro:2002089

The effect of drought and cultivar on growth parameters, yield and yield components of potato

Ouiam Lahloua, Said Ouattara and Jean-François Ledentb

a  Département d'Agronomie et d'Amélioration des Plantes, Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, BP 6202, Rabat-Instituts, Rabat, Morrocco
b  Laboratoire d'Écologie des Grandes Cultures, Faculté d'Ingénierie Biologique, Agronomique et Environnementale, Université Catholique de Louvain, place Croix du Sud, Bte 11, 1348 Louvain-La-Neuve, Belgium

(Received 11 February 2002; revised 24 June 2002; accepted 3 August 2002)

Abstract
Four potato cultivars (Solanum tuberosum L.) differing in their precocity and contrasted for their drought tolerance were investigated in the field and in the greenhouse (2 cultivars). They were subjected to two water treatments, well-irrigated and droughted. Our objective was to examine which shoot and leaf characters were related to the decrease in tuber yield. Drought reduced tuber yields by 11% in 53%. Drought stress highly reduced the dry mass of leaves in all cases. Tuber number was reduced only in early cultivars whereas in the later cultivars, leaf area index and leaf area duration were more affected than in the early cultivars. The cultivar which maintained its tuber growth rate better under drought during the first three weeks of tuber bulking also maintained its yield better. No clear common reaction of early versus later varieties to drought was found.

Résumé
Effet du stress hydrique et du cultivar sur les paramètres de croissance, le rendement et ses composantes. Quatre variétés de pomme de terre (Solanum tuberosum L.) de précocité variable et réputées différentes au niveau de la tolérance à la sécheresse ont été testées, sous deux régimes hydriques (irrigué et stressé) au champ et sous serre. Notre objectif était d'étudier les relations entre l'évolution de différents paramètres de surface foliaire, et de masse (tiges et des tubercules) au cours du cycle et les diminutions de rendement en tubercules. Le stress hydrique a réduit le poids des tubercules de 11 à 53 %. Le stress hydrique a fortement réduit la masse sèche foliaire dans tous les cas. Le nombre de tubercules a été réduit uniquement chez les cultivars précoces, tandis que les cultivars tardifs ont plus été affectés au niveau de l'indice foliaire et de sa durée. Les cultivars qui ont mieux maintenu le taux de croissance de leurs tubercules durant les trois premières semaines de remplissage ont également mieux maintenu leurs rendements. Aucune relation précocité - sensibilité au rendement sous stress n'a été observée.


Key words: potato / drought stress / cultivar / agro-physiological parameters

Mots clés : pomme de terre / stress hydrique / cultivar / paramètres agro-physiologiques

Correspondence and reprints: Jean-François Ledent
    e-mail: ledent@ecop.ucl.ac.be

Communicated by Gérard Guyot (Avignon, France)



© INRA, EDP Sciences 2003