Issue
Agronomie
Volume 23, Number 3, April 2003
Page(s) 203 - 207
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:2002083
Agronomie 23 (2003) 203-207
DOI: 10.1051/agro:2002083

A morphological study of populations of Lotus glaber Mill. (Fabaceae)

Mariana Kadea, Eduardo A. Paganib and Rodolfo E. Mendozab

a  IBYF-CONICET, Facultad de Agronomía-UBA, Av. San Martín 4453, 1417 Buenos Aires, Argentina
b  CEFYBO-CONICET, Serrano 669, 1414 Buenos Aires, Argentina

(Received 6 February 2001; revised 26 November 2001; accepted 18 June 2002)

Abstract
The pasture legume Lotus glaber Mill. has colonized the Flooding Pampa (Argentina) in spite of high environmental heterogeneity. Morphological characters of plants from different populations were compared to evaluate if plastic or genetic differentiation could have contributed to such a widespread geographic distribution. Plants were collected at random from six different sites and grown in a greenhouse for five months. Clonal replicates of those plants were cultivated in pots on a native and a common soil. Populations were replicated three times and each replicate (pot) had three plants from the same clone. The number of primary shoots, internode length, leaf length and width and shoot length were recorded and the significance of population mean differences determined. All characters, except for leaf width, differed between populations on each sampling in both sets of experiments. This variability is therefore best explained by genetic differentiation of the populations.

Résumé
Étude de la variabilité morphologique dans les populations de Lotus glaber Mill. (Fabaceae). La légumineuse fourragère Lotus glaber Mill a colonisé la Pampa inondée en Argentine malgré la très grande hétérogénéité des conditions environnementales. Dans cette étude nous comparons la morphologie de différentes populations afin de déterminer si une plasticité phénotypique ou une différenciation écotypique ont permis une aussi large dispersion géographique de l'espèce. Des plantes représentatives de 6 sites ont été transplantées et cultivées en serre durant 5 mois. Des boutures de ces différents plants ont également été cultivées dans des pots remplis avec le sol original des sites correspondants ainsi qu'avec un sol unique provenant d'un autre site. Le nombre de pousses primaires, la longueur des inter-noeuds, la longueur et la largeur des feuilles et la longueur des pousses ont été mesurées et la validité statistique des différences à la moyenne de la population a été déterminée. Toutes les caractéristiques morphologiques, sauf la largeur des feuilles ont montré des différences pour chaque échantillon et dans chaque série d'expériences. Ce type de variabilité pourrait être mieux expliqué par une différenciation d'écotypes que par une plasticité phénotypique.


Key words: morphological variation / environmental heterogeneity / naturalized species / Lotus glaber Mill. / genetic differentiation

Mots clés : variabilité morphologique / hétérogénéité environnementale / adaptation des espèces / Lotus glaber Mill. / écotype

Correspondence and reprints: Mariana Kade
    e-mail: marikade@agro.uba.ar

© INRA, EDP Sciences 2003