Issue
Agronomie
Volume 23, Number 3, April 2003
Page(s) 193 - 201
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:2002082
Agronomie 23 (2003) 193-201
DOI: 10.1051/agro:2002082

Evolution of yield and quality of sainfoin (Onobrychis viciifolia Scop.) in the spring growth cycle

Giorgio Borreania, Pier Giorgio Peirettib and Ernesto Tabaccoa

a  Dipartimento di Agronomia, Selvicoltura e Gestione del Territorio - Università di Torino, via L. da Vinci 44, 10095 Grugliasco (TO), Italy
b  Istituto di Scienze delle Produzioni Alimentari - CNR, via L. da Vinci 44, 10095 Grugliasco (TO), Italy

(Received 26 February 2002; accepted 11 June 2002)

Abstract
Sainfoin is a perennial legume with high dry matter (DM) yield during spring growth. The aim of this work was to study the evolution of forage yield and nutritional characteristics over a three-year period. Samples were collected at progressive morphological stages, from vegetative to seed pod. The mean stage by weight (MSW), yield, DM content, crude protein (CP), NDF, condensed tannin, gross energy (GE), organic matter digestibility (OMD) and the net energy for lactation (NE $_{\rm L}$) were determined. The forage characteristics were regressed on the growing degree days (GDD) and the MSW. The DM yield increased from 0.5 to over 8 t $\cdot$ha -1 as the growth stage progressed from vegetative to flowering, while the leaf to stem ratio decreased from 8 to 0.3 and the CP from 280 to 130 g $\cdot$kg -1 DM. The NDF ranged from 230 to 502 g $\cdot$kg -1 DM and was highly related to the GDD with a R 2 of 0.92. The OMD decreased with increasing GDD without any differences over the years (R 2 = 0.83). Unexpectedly, the codified morphological stage was unable to predict the OMD evolution, as the code scale was not sensitive enough to describe structural variations that affect the crop over the bud stage to flowering.

Résumé
Évolution du rendement et de la qualité du sainfoin (Onobrychis viciifolia Scop.) dans le 1er cycle de croissance printanier. Le sainfoin est une légumineuse vivace avec une productivité élevée et une forte teneur en matière sèche de la coupe printanière. Le but de ce travail a été d'étudier l'évolution de la production et de la qualité du fourrage durant le cycle printanier sur une période de trois ans. Des échantillons de fourrage ont été récoltés durant la phase végétative jusqu'au grossissement des graines. Sur chacun d'eux on a procédé aux évaluations suivantes : stade morphologique pondéré (MSW), rendement, contenu en matière sèche (DM), protéines brutes, NDF, tannins condensés, énergie brute, digestibilité in vitro de la matière organique (OMD) et énergie nette pour la lactation (NE $_{\rm L}$). Les caractéristiques qualitatives du fourrage ont été mises en relation avec la somme de degrés-jours GDD, et le stade morphologique codifié (MSW). Le rendement en matière sèche a varié de 0,5 t $\cdot$ha -1 jusqu'à plus de 8 t $\cdot$ha -1 depuis le début de la végétation jusqu'à la floraison, tandis que le rapport feuilles/tiges s'est fortement réduit de 8 à 0,3 juste après l'apparition des tiges florales. Le contenu en protéine brute a diminué très rapidement de 280 à 130 g $\cdot$kg -1 DM au stade de bourgeons floraux. Le NDF s'est révélé fortement corrélé avec la GDD (R 2 = 0,92), en passant de 230 à 502 g $\cdot$kg -1 DM. La OMD a diminué suite à l'augmentation de la GDD, sans aucune différence entre les années (R 2 = 0,83). Le stade morphologique codifié, contrairement à ce que l'on attendait, ne décrit pas correctement l'évolution de la OMD car la codification du stade morphologique n'est pas assez sensible pour détecter les variations très brusques de la structure de la culture entre l'apparition de boutons floraux et la floraison.


Key words: growing degree days / DM yield / digestibility / NDF / codified morphological stage

Mots clés : somme de degrés-jours / rendement en matière sèche / digestibilité / NDF / stade phénologique codifié

Correspondence and reprints: Giorgio Borreani
    e-mail: giorgio.borreani@unito.it

Communicated by Steve C. Jarvis (North Wyke Okehampton, UK)



© INRA, EDP Sciences 2003