Issue
Agronomie
Volume 22, Number 6, September-October 2002
Multi-sensor and multi-temporal remote sensing observations to characterize canopy functioning. The ReSeDA project
Page(s) 681 - 686
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:2002035
Agronomie 22 (2002) 681-686
DOI: 10.1051/agro:2002035

Calibration of a coupled canopy functioning and SVAT model in the ReSeDA experiment. Towards the assimilation of SPOT/HRV observations into the model

Sophie Moulina, Laurent Kergoatb, Pascale Cayrolc, Gérard Dedieud and Laurent Prévota

a  INRA, Unité Climat, Sol et Environnement, Site Agroparc, 84914 Avignon Cedex 09, France
b  LET, UMR 5552, 13 avenue Colonel Roche, BP 4403, 31405 Toulouse Cedex 4, France
c  SCOT, Parc technologique du Canal, 8-10 rue Hermès, 31526 Ramonville Cedex, France
d  CESBIO, 18 avenue E. Belin, BPI 2801, 31401 Toulouse Cedex 4, France

(Received 30 August 2001; accepted 8 April 2002)

Abstract
In the framework of the Alpilles-ReSeDA experiment [12], a coupled canopy functioning and SVAT model was used to simulate wheat crops. Each sub-model was first initialized and calibrated separately, using literature and ground measurements. The model was then run in coupled mode and gave reasonable results in terms of vegetation model outputs. The results were less satisfactory for the SVAT outputs. As a conclusion we pointed out that the SPOT/HRV measurements could be used through a calibration procedure to retrieve some of the growth model key parameters.

Résumé
Calage d'un modèle couplé de fonctionnement du couvert et de SVAT dans l'expérience ReSeDA. Vers l'intégration des observations SPOT/HRV dans le modèle. Dans le cadre de l'expérimentation Alpilles-ReSeDA, un modèle couplé de fonctionnement du couvert et de SVAT a été utilisé pour simuler les cultures de blé. Chaque sous-modèle a été tout d'abord initialisé et calé séparément en utilisant les données de la littérature et les mesures au sol. Le modèle a ensuite été utilisé en mode couplé et a donné des résultats raisonnables en terme de sortie de modèle de végétation. Les résultats ont été moins satisfaisants pour les sorties du modèle SVAT. En conclusion, nous avons mis en évidence que les mesures SPOT/HRV peuvent être utilisées à travers une procédure de calage pour fournir un certain nombre de paramètres-clés des modèles de croissance.


Key words: functioning model / SVAT model / remote sensing / assimilation / ReSeDA

Mots clés : modèle de fonctionnement / modèle SVAT / télédétection / assimilation / ReSeDA

Correspondence and reprints: Sophie Moulin
    e-mail: sophie.moulin@avignon.inra.fr

Communicated by Frédéric Baret (Avignon, France)



© INRA, EDP Sciences 2002