Issue
Agronomie
Volume 21, Number 6-7, September-November 2001
Symbiotic nitrogen fixation for Mediterranean areas
Page(s) 591 - 599
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:2001149
DOI: 10.1051/agro:2001149

Agronomie 21 (2001) 591-599

Selection of osmotolerant and effective strains of Rhizobiaceae for inoculation of common bean (Phaseolus vulgaris) in Moroccan saline soils

Ilham Bouhmouch, Fatiha Brhada, Abdelkarim Filali-Maltouf and Jamal Aurag

Laboratory of Microbiology and Molecular Biology, Faculty of Sciences, BP 1014, Rabat, Morocco

(Received 16 November 2000; revised 9 May 2001; accepted 21 August 2001)

Abstract
The improvement of common bean production in the Mediterranean area requires first, the selection of effective Rhizobium strains and cultivars of Phaseolus vulgaris L., well adapted to the conditions of the semi-arid climate prevailing in this region. For this purpose, we have isolated 150 strains from 3 Moroccan soils and found that among them 30 were osmotolerant. When inoculated at NaCl concentrations equal to or higher than the minimal growth inhibitory concentration of each strain, differences of viability were found between these strains. Therefore we suggest that viability under saline conditions should be taken into account when selecting osmotolerant strains for inoculation. These strains might use various solutes during the osmoprotection process, depending probably on their availability in the environment. Glutamate and aspartate, and less efficiently glycine betaine, relieved the growth inhibition of most of these strains under saline conditions. On the contrary, sucrose was used only by a limited number of strains. Among the 19 most osmotolerant strains, 10 showed an interesting potential of infectiveness and effectiveness. They should be tested in strain-cultivar interaction experiments and in field inoculation trials using cultivars previously selected under typical Mediterranean conditions.

Résumé
Sélection de souches osmotolérantes et efficaces de Rhizobiaceae pour l'inoculation du haricot (Phaseolus vulgaris) dans les sols salés du Maroc. L'amélioration de la production du haricot dans la région méditerranéenne nécessite la sélection préalable de souches efficaces de Rhizobiaceae spécifiques et de cultivars de Phaseolus vulgaris L., bien adaptés aux conditions du climat semi-aride prévalant dans cette région. À ce propos nous avons isolé 150 souches à partir de 3 sols du Maroc et avons sélectionné parmi elles 30 souches osmotolérantes. Quand ces souches sont inoculées à des concentrations en NaCl supérieures ou égales à la concentration minimale inhibitrice de la croissance de chaque souche, des différences de viabilité ont été constatées. Nous suggérons donc, que la viabilité sous des conditions de stress salin soit prise en considération lors de la sélection de rhizobia destinés à l'inoculation dans les sols salins. Ces souches pourraient utiliser différents solutés lors du processus d'osmoprotection, dépendant probablement de leur disponibilité dans le milieu environnant. Le glutamate et l'aspartate, et moins efficacement la glycine betaine, lèvent l'inhibition de la croissance de la plupart des souches osmotolérantes dans les conditions de stress salin. À l'opposé, le saccharose n'est utilisé que par un nombre limité de souches. Parmi les 19 souches les plus omotolérantes, une dizaine a montré une infectivité et une efficacité très intéressantes. Ces souches devraient être testées dans des expériences d'interaction souches-variétés et dans des essais d'inoculation au champs en utilisant les variétés sélectionnées précédemment dans les conditions méditerranéennes.


Key words: common bean / effectiveness / osmotolerance / Rhizobium / viability

Mots clés : efficacité / haricot / osmotolérance / Rhizobium / viabilité

Correspondence and reprints: Jamal Aurag
    e-mail: auragjamal@hotmail.com

© INRA, EDP Sciences 2001