Issue
Agronomie
Volume 21, Number 2, March 2001
Page(s) 119 - 125
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:2001112
DOI: 10.1051/agro:2001112

Agronomie 21 (2001) 119-125

Competitive ability of wheat cultivars with wild oats depending on nitrogen fertilization

Ricardo Gonzalez Ponce and Inés Santin

Centro de Ciencias Medioambientales (CSIC), Serrano 115 dpdo., 28006 Madrid, Spain

(Received 6 March 2000; revised 9 October 2000; accepted 12 October 2000)

Abstract
In a field experiment, wheat (Triticum aestivum L.) grew with the infesting weed wild oat (Avena sterilis ssp. sterilis L.) in semi-arid conditions. Both species were affected by the drought conditions, although drought caused more damage to the growth and seed production of A. sterilis than of the wheat. Both species benefited from nitrogen fertilization, but much more so in the year when water was not a limiting factor. In comparison with the semi-dwarf cultivar (Anza), the tall wheat cultivar (Pané 247) is competitively superior to A. sterilis. This competitive superiority was related more to the height of the wheat plant and supposed competition for light than to tiller production. The competition affected the production of A. sterilis panicles and spikelets. In addition, the height and competitive ability of the tall wheat cultivar increased more than that of the semi-dwarf cultivar with increasing nitrogen doses. The choice of the wheat cultivars and the use of N doses depending on the climatic conditions is discussed with regard to the control possibilities for A. sterilis.

Résumé
Aptitude à la compétition des variétés de blé avec la folle avoine en fonction de la fertilisation azotée. Du blé (Triticum aestivum L.) infesté avec la mauvaise herbe folle avoine (Avena sterilis ssp. sterilis L.) a été cultivé en conditions semi-arides de champ. Les deux espèces ont été affectées de la même façon par les conditions de sécheresse bien que celles-ci aient causé plus de dommages à la croissance et à la production de graines chez Avena sterilis qu'au blé. Les deux espèces ont bénéficié de la fertilisation azotée mais beaucoup plus l'année où l'eau n'était pas un facteur limitant. En comparaison avec la variété semi-naine (Anza), la variété de blé haute (Pané 247) est supérieure à Avena sterilis du point de vue de la compétition. Cette supériorité compétitive est plus liée à la hauteur du blé, et suppose une concurrence pour la lumière, qu'à la taille du talle. La concurrence a affecté la production d'épis et d'épillets de la folle avoine. De plus, la hauteur et l'aptitude à la compétition de la variété de blé haute ont plus augmenté que celles de la variété semi-naine avec des doses d'azote croissantes. Le choix de la variété de blé et l'usage de doses d'azote en fonction des conditions climatologiques est discutée par rapport aux possibilités de contrôle de la folle avoine.


Key words: Avena sterilis / climate / nitrogen fertilization / wheat cultivar

Mots clés : Avena sterilis / climat / fertilisation azotée / variété de blé

Correspondence and reprints: Ricardo Gonzalez Ponce
    e-mail: rgponce@ccma.csic.es

Communicated by Gérard Guyot (Avignon, France)



© INRA, EDP Sciences 2001