Issue
Agronomie
Volume 20, Number 8, December 2000
Page(s) 857 - 868
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:2000163
DOI: 10.1051/agro:2000163

Agronomie 20 (2000) 857-868

Evapotranspiration and surface heat fluxes over Belgium: outcome and perspectives

Françoise Gellens-Meulenberghs

Royal Meteorological Institute, Research and Development Department, Hydrometeorological Modelling Section, 3 avenue Circulaire, 1180 Brussels, Belgium

(Received 31 May 1999; revised 26 May 2000; accepted 27 June 2000)

Abstract:

The assessment of the evapotranspiration and of the related surface turbulent heat fluxes is of major importance for atmospheric modelling and for practical applications in the field of agronomy and environment management. A method of assessment of these variables has been elaborated. As geostationary satellites can provide spatial information with a fairly short time step, the method combines ground meteorological data and Meteosat data. Hourly archives of evapotranspiration and surface turbulent fluxes covering the Belgian territory are now available for more than four years. Monthly means for the different years may be compared to characterise the climate variability. An outcome of the procedure is drawn and some statistics on the obtained results are presented. New perspectives offered by the next generation of meteorological satellites are outlined. In the following years, it is intended to further develop the method in the framework of the Land-SAF set up by EUMETSAT.


Keywords: evapotranspiration / heat flux / Belgium / Meteosat / Land-SAF

Résumé:

Évapotranspiration et flux de chaleur en surface sur la Belgique : bilan et perspectives. L'estimation de l'évapotranspiration et des flux turbulents de chaleur qui lui sont associés présente un grand intérêt pour la modélisation atmosphérique et pour les applications pratiques dans les domaines de l'agronomie et de la gestion de l'environnement. Une méthode d'estimation de ces variables a été mise au point. Afin de tirer parti de la possibilité offerte par les satellites géostationnaires de fournir des informations spatiales avec des pas de temps relativement courts, la méthode combine des données météorologiques observées à partir du sol et des données Meteosat. Des données d'archive horaires de l'évapotranspiration et des flux turbulents en surface couvrant le territoire de la Belgique sont actuellement disponibles pour plus de quatre années. Les moyennes mensuelles peuvent être comparées d'une année à l'autre pour caractériser la variabilité du climat. Un bilan de la procédure est esquissé et des statistiques sont établies sur les données obtenues. Les perspectives offertes par la nouvelle génération de satellites météorologiques sont soulignées. Il est prévu de poursuivre le développement de la méthode dans les prochaines années dans le cadre de la " SAF-Land '' d'EUMETSAT.


Mots clé : évapotranspiration / flux de chaleur / Belgique / Meteosat / SAF-Land

Correspondence and reprints: Françoise Gellens-Meulenberghs;
e-mail: F.Meulenberghs@oma.be

Communicated by Gérard Guyot (Avignon, France)

Copyright INRA, EDP Sciences 2000