Issue
Agronomie
Volume 20, Number 7, November 2000
Cereal rusts and powdery mildews in Europe: epidemiology, pathogen virulence and host resistance (COST 817)
Page(s) 729 - 743
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:2000172
DOI: 10.1051/agro:2000172

Agronomie 20 (2000) 729-743

The European barley powdery mildew virulence survey and disease nursery 1993-1999

Mogens S. Hovmøllera - Valérie Caffierb - Marja Jallic, et al.

aDanish Institute of Agricultural Sciences, Research Centre Flakkebjerg, 4200 Slagelse
bStation of Plant Pathology, INRA, BP 57, 49071 Beaucouzé Cedex, France
cBoreal Plant Breeding Ltd., Myllytie 10, 31600 Jokioinen, Finland

(Received 10 May 2000; revised 5 July 2000; accepted 3 August 2000)

Erratum

Abstract:

National barley powdery mildew virulence surveys were co-ordinated through COST817 on a European scale from 1993 to 1999 to allow comparison of results across national borders. The frequencies of virulence matching resistance genes Mla1, Mla3, Mla6, Mla7, Mla9, Mla12, Mla13, Mlk, MlLa and Mlg were moderate to high in most years and countries. Several additional sources of resistance were matched by virulence frequencies below 5%. Generally, no increase in aggressiveness against Mlo-resistance was detected, but change may be under way as particular isolates of British origin gave higher infection levels on Mlo-resistant varieties than did other groups of isolates. Therefore, it is important in the future to focus on virulence matching the new sources of resistance and Mlo. Multi-location field trials were established in 1998 and 1999 in order to study powdery mildew resistance in barley genotypes in different environments. The trials showed large interactions of location and phenotypic expression of the resistance. A continued exchange of ideas, methodology and plant material between national survey programmes, and a rapid dissemination of results to farmers and plant breeders across Europe is vital.


Keywords: Erysiphe graminis f. sp. hordei / virulence survey / disease nursery / partial resistance / blumeria graminis f. sp. hordei

Résumé:

Étude des virulences dans les populations d'oïdium de l'orge et évaluation des variétés pour leurs résistances partielles à l'échelle européenne de 1993 à 1999. Les suivis nationaux de virulences chez l'oïdium de l'orge ont été coordonnés à l'échelle européenne de 1993 à 1999 dans le cadre de l'action COST817. L'objectif était de comparer les résultats au-delà des frontières nationales. Les fréquences de virulences correspondant aux gènes de résistance Mla1, Mla3, Mla6, Mla7, Mla9, Mla12, Mla13, Mlk, MlLa et Mlg étaient modérées à fortes pour la plupart des années et des pays. Pour plusieurs sources de résistance supplémentaires, les fréquences de virulences étaient inférieures à 5 %. En général, aucune augmentation d'agressivité vis-à-vis de la résistance Mlo n'a été détectée, mais des changements pourraient être en cours puisque des isolats particuliers d'origine britannique inoculés sur des variétés possédant la résistance Mlo ont présenté des niveaux d'infection plus élevés que d'autres groupes d'isolats. Par conséquent, il est important dans le futur d'étudier avec attention les virulences correspondant aux nouvelles sources de résistance et à la résistance Mlo. Des essais au champ multilocaux ont été mis en place en 1998 et 1999 pour étudier la résistance à l'oïdium des génotypes d'orge dans différents environnements. Ces essais ont montré de grandes interactions entre lieu et expression phénotypique de la résistance. Il est primordial de poursuivre les échanges d'idées, de méthodologie et de matériel végétal entre programmes de suivis nationaux, et de distribuer rapidement les résultats aux agriculteurs et aux sélectionneurs à travers l'Europe.


Mots clé : Erysiphe graminis f. sp. hordei / suivi européen / virulence / résistance partielle / Blumeria graminis f. sp. hordei

Correspondence and reprints: Mogens S. Hovmoller
e-mail: Mogens.Hovmoller@agrsci.dk

Communicated by Hanne Østergård (Roskilde, Denmark)

Copyright INRA, EDP Sciences 2000