Issue
Agronomie
Volume 19, Number 2, 1999
Page(s) 125 - 131
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19990205
Agronomie 19 (1999) 125-131
DOI: 10.1051/agro:19990205

Agronomic comparison of two sets of SSD barley lines differing for the ym4 resistance gene against barley mosaic viruses

Jacques Le Gouisa, Louis Jestinb, Frank Ordonc, Denis de Froidmontd, Denis Béghina, Jean-Louis Josephb and Fernand Froidmontd

a  Laboratoire d'amélioration des plantes, Inra, Domaine de Brunehaut, 80200 Estrées-Mons, France
b  Laboratoire d'amélioration des plantes, Inra, Domaine de Crouelle, 63039 Clermont-Ferrand Cedex, France
c  Institut für Pflanzenbau und Pflanzenzüchtung I, Justus-Liebig-Universität, Ludwigstrasse 23, 35390 Giessen, Germany
d  Station d'amélioration des plantes, rue du Bordia 4, 5030 Gembloux, Belgium

Abstract - The ym4 gene has been extensively used in breeding for resistance against barley mosaic viruses. The objective of this study was to investigate whether resistant lines carrying this gene were lower yielding than susceptible lines derived from the same cross when grown on a disease-free soil. Eighteen susceptible and 18 resistant F7 lines derived from a three-way cross were grown over 2 years at four locations. In four out of eight trials, susceptible lines had on average a higher yield than resistant ones by 0.25 t ha -1 (0 % humidity). In one trial, resistant lines significantly outyielded susceptible ones by 0.3 t ha -1. In this case lodging was high and it was shown that susceptible lines were more susceptible to lodging. They also headed later (+1.4 days on average), were taller (+2.8 cm) and generally had a higher thousand kernel weight than resistant lines. Effect of the ym4 gene cannot easily be separated from possible effect of linked genes but this study clearly showed that selecting for ym4 can lead to indirect selection of unfavourable traits. (© Inra/Elsevier, Paris.)


Résumé - Comparaison agronomique de deux séries de lignées d'orge obtenues par SSD et différant par la présence du gène ym4 de résistance aux virus de la mosaïque de l'orge. Le gène de résistance ym4 a été fréquemment employé en Europe pour la création de variétés résistantes aux virus de la mosaïque de l'orge. L'objectif de ce travail était d'étudier si des lignées résistantes portant ce gène montraient un rendement plus faible en l'absence de la maladie que des lignées sensibles issues du même croisement. Pour cela 18 lignées F7 sensibles et 18 résistantes tirées d'un croisement triple ont été cultivées pendant 2 ans en quatre lieux. Dans quatre essais sur huit, les lignées sensibles ont obtenu en moyenne un rendement supérieur de 0,25 t ha-1 (0% d'humidité) à celui des lignées résistantes. Dans un des essais, les lignées résistantes avaient un rendement significativement supérieur de 0,3 t ha-1. Dans ce cas, la verse était élevée et il a été montré que les lignées sensibles aux virus étaient plus sensibles à la verse. Elles étaient aussi plus tardives à l'épiaison (+1,4 j en moyenne), plus hautes (+2,8 cm) et avaient généralement un poids de mille grains supérieur. L'effet du gène ym4 peut difficilement être séparé de gènes qui lui seraient liés mais cette étude prouve qu'en sélectionnant pour la résistance des caractères défavorables peuvent être aussi sélectionnés. (© Inra/Elsevier, Paris).


Key words: Hordeum vulgare / barley yellow mosaic virus / ym4 resistance gene

Mots clés : Hordeum vulgare / virus de la mosaïque de l'orge / gène de résistance ym4