Free access
Issue
Agronomie
Volume 18, Number 10, 1998
Page(s) 649 - 657
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19981004
Agronomie 18 (1998) 649-657
DOI: 10.1051/agro:19981004

First results from a pyramidal recurrent selection system for breeding maize silage

Christine Epinat-Le Signora, Alain Charcosseta, Yves Barrièreb, Cyril Baulandc, Maurice Derieuxc and André Gallaisa, d

a  Station de génétique végétale, Inra, UPS-INA, Ferme du Moulon, 91190 Gif-sur-Yvette, France
b  Station d'amélioration des plantes fourragères, Inra, 86600 Lusignan, France
c  Station d'amélioration des plantes, Inra, 80200 Estrées-Mons, France
d  Institut national agronomique Paris-Grignon, 16, rue Claude-Bernard, 75232 Paris cedex 05, France

Abstract - The pyramidal recurrent selection system which is presented for breeding maize silage is designed to enhance variety development by preparing elite populations. From an early synthetic dent, two synthetics were developed: the 'base' synthetic with a low selection rate and the 'elite' synthetic with a high selection rate. Two cycles of recurrent selection with tester were achieved through this system, using multitrait selection with one-year evaluation of dry matter yield and dry matter content in three locations. The mean of 'elite' synthetic was 2.7 % better than 'base' synthetic for dry-matter yield in the second cycle. Genetic variance of 'elite' synthetic appeared to be about 50 % of that of 'base' population for dry matter yield in cycle 2 and for dry matter content in both cycles. Genotype x environment interaction variance was the same for both types of populations. Thus, strong differences in genetic variances were associated to relatively small differences in means. Results are discussed in terms of the effects of selection intensity, multitrait selection and genetic drift. (© Inra/Elsevier, Paris.)


Résumé - Premiers résultats d'un schéma de sélection pyramidal pour l'amélioration du maïs ensilage. Un schéma de sélection récurrente pyramidale est proposé pour le maïs ensilage afin de favoriser les sorties vers la création variétale. Partant d'une synthétique dentée précoce, deux synthétiques ont été développées : une synthétique de « base » conduite à une faible intensité de sélection et une synthétique « élite » conduite à forte intensité de sélection. Selon ce schéma, deux cycles de sélection récurrente avec testeur ont été réalisés avec, pour chaque cycle, une année d'évaluation dans trois lieux du rendement en matière sèche et de la teneur en matière sèche. Au second cycle, le rendement du niveau élite a été supérieur de 2,7 % à celui du niveau base. La variance génétique du niveau « élite » est apparue nettement plus faible (50 %) que pour le niveau « base » au deuxième cycle pour le rendement et dans les deux cycles pour la teneur en matière sèche. La variance d'interaction génotype x environnement a été la même pour les deux populations. Les résultats sont discutés en termes d'effets de l'intensité de la sélection, de la sélection multicaractère et de la dérive génétique. (© Inra/Elsevier, Paris.)


Key words: recurrent selection / pyramidal recurrent selection / maize / genetic variances / variety development

Mots clés : sélection récurrente / sélection récurrente pyramidale / maïs / variances génétiques / création variétale