Free access
Issue
Agronomie
Volume 18, Number 10, 1998
Page(s) 639 - 648
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19981003
Agronomie 18 (1998) 639-648
DOI: 10.1051/agro:19981003

Variability of digestibility criteria in maize elite hybrids submitted for registration in the French official catalogue

Odile Argilliera, Yves Barrièrea, Alexandre Panela, Bernard Aizacb and Yannick Héberta

a  Inra, station d'amélioration des plantes, 86600 Lusignan, France
b  Geves, domaine du Magneraud BP52, 17700 St-Pierre d'Amilly

Abstract - Since 1995, a methodological study has been conducted to determine the feasibility and accuracy of various in vitro digestibility criteria used to estimate genotypic variation in silage maize elite hybrids in the framework of French registration official trials. The study dealt with eighteen early hybrids, amongst which seven official control hybrids and eleven new hybrids submitted for French registration in 1995. Experiments were conducted at seven locations in 1995 and ten locations in 1996. The biochemical components and in vitro digestibility of whole-plant and cell-walls were predicted by near infra-red reflectance spectroscopy. Genotypic variation was significant for all criteria studied. In vitro whole-plant and cell-wall digestibility assessments and the predicted net energy value (UFL) were all notably accurate, discriminant and relevant, with some differences according to the method of assessment. Ranges observed between hybrids tested within the official French registration network were similar to those obtained with control genotypes known for their low or high digestibility values, from previous experiments. Data suggested that, in addition to the usual agronomic characteristics, digestibility or net energy value criteria should also be considered in the silage maize registration process. (© Inra/Elsevier, Paris.)


Résumé - Variabilité pour les critères de digestibilité au sein d'hybrides de maïs proposés à l'inscription au catalogue français. Depuis 1995, une étude méthodologique a été entreprise dans le but d'étudier la faisabilité et la précision de différents critères liés à la digestibilité in vitro pour estimer la variabilité génotypique au sein d'hybrides élites de maïs ensilage testés dans le cadre des essais officiels pour l'inscription au catalogue français. Cette étude porte sur 18 hybrides précoces incluant sept témoins d'inscription et onze nouveaux hybrides proposés à l'inscription en France en 1995, expérimentés dans sept lieux en 1995 et dix lieux en 1996. Par spectroscopie de réflectance dans le proche infrarouge, les composants biochimiques et les digestibilité in vitro de plantes entières et de parois ont été prédits. Tous les critères étudiés étaient variables génotypiquement. Les estimations de digestibilités de plantes entières et de parois, ainsi que la prédiction de la valeur énergétique nette (UFL), étaient précises, discriminantes et pertinentes, avec quelques différences selon les méthodes utilisées. Les écarts de digestibilité et de valeur énergétique nette observés entre ces hybrides élites testés dans le réseau officiel d'inscription sont équivalents à ceux obtenus pour des génotypes témoins déjà connus pour leur faible ou forte digestibilité. L'intérêt d'introduire un critère de digestibilité ou de valeur énergétique nette, en plus des critères agronomiques habituels, pour l'inscription des variétés de maïs ensilage en France a clairement été montrée. (© Inra/Elsevier, Paris.)


Key words: Zea mays / digestibility / energy value / hybrids / registration / silage maize

Mots clés : Zea mays / digestibilité / hybrides / inscription / maïs ensilage / valeur énergétique