Free access
Issue
Agronomie
Volume 18, Number 8-9, 1998
Page(s) 591 - 601
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19980809
Agronomie 18 (1998) 591-601
DOI: 10.1051/agro:19980809

Influence of agronomic factors on the relationship between forage production and seed yield in perennial forage grasses and legumes in a Mediterranean environment

Pasquale Martiniello

Istituto Sperimentale per le Colture Foraggere, SOP di Foggia, Via Napoli, 52 71100, Foggia, Italy

Abstract - Accessions (varieties and ecotype) of perennial legumes, lucerne (cv Equipe and ecotype Romagnola), sulla (cvs Bellante and Sant'Omero) and sainfoin (cvs Zeus and Vala), and grasses, tall fescue (cvs Tanit and Sibilla), cocksfoot (cvs Dora and Cesarina) and perennial ryegrass (cvs Vejo and Pamir) were investigated for performance in a typical Mediterranean environment (Foggia, southern Italy). The accessions were evaluated for yield potential in seed and forage dry matter and the relationship between yield component traits under rainfed and two irrigation treatments and forage harvest management was investigated. The traits investigated were forage production (dry matter, stem density and plant height) and seed yield (seed yield, 1 000 seed weight, stem density and seeds per stem). The results showed a significant difference among traits across the treatments. Early flowering of the accessions is the characteristic able to increase dry matter and seed yield in grass and legume species. Dry matter of the first harvest of the year was weakly influenced by irrigation treatments. The species and accessions showed different adaptability to exploit the forage and seed yield potential in the weather conditions under study. Irrigation treatment with a higher level of water application increased positively, in grasses and legumes, the correlation dry matter with stems per m2 of the sward and negatively the correlation seed yield with seed weight in grasses and positively with stem density in legumes. Irrigation was the main agronomic factor which resulted in an ability to increase the period of crop utilisation, the seed yield, and to stabilise seed production in Mediterranean areas. (© Inra/Elsevier, Paris.)


Résumé - Influence de facteurs agronomiques sur la relation entre la production de fourrage et le rendement en grain chez les graminées pérennes et les légumineuses fourragères dans un environnement méditerranéen. Différentes populations (écotypes et variétés) appartenant aux espèces légumineuses pérennes suivantes : luzerne (cv Équipe et écotype Romagnola), sainfoin d'Italie (cv Bellante et Sant' Omero) et sainfoin (cv Zeus et Vala) et aux graminées suivantes : fétuque élevée (cv Tanit et Sibilla), dactyle (cv Dora et Cesarina) et ray-grass anglais (cv Vejo et Pamir) ont été étudiées pour leur performance en milieu méditerranéen (Foggia, Italie du Sud). L'effet de différents régimes hydriques et des rythmes d'exploitation sur le potentiel productif en grains et en fourrage et sur les composantes du rendement a été étudié. Les caractères considerés pour la production de fourrage ont été la matière sèche totale, la densité des tiges et la hauteur de la plante et, pour la production de semences, le rendement en grain, le poids de 1 000 grains, la densité des tiges et le poids des grains par tige. Les résultats ont montré des effets significatifs des traitements sur les caractères considérés. La précocité de floraison, en particulier, est corrélée au rendement en fourrage et en grain aussi bien chez les légumineuses que chez les graminées. L'effet des régimes hydriques sur la première coupe de l'année a été faible. Les espèces et populations étudiées ont montré un degré différent d'adaptation à exploiter leur potentiel productif en milieu méditerranéen. Au niveau le plus élevé d'irrigation, la corrélation entre production de matière sèche et densité des tiges est augmentée pour les légumineuses et pour les graminées. La corrélation entre production totale et poids unitaire de la graine est négative quand augmente la quantité d'eau d'irrigation pour les graminées. Dans le cas des légumineuses, un effet positif du niveau d'irrigation sur la production de grains et la densité des tiges est observé. L'irrigation s'est avéré le facteur agronomique le plus important pour étendre la période d'utilisation de la culture et pour augmenter et rendre plus stable la production de semences en milieu méditerranéen. (© Inra/Elsevier, Paris.)


Key words: forage crops / perennial grasses and legumes / agronomic factors / seed and biomass yield

Mots clés : cultures fourragères / légumineuses et graminées pérennes / facteurs agronomiques / rendement en grains et en biomasse