Free access
Issue
Agronomie
Volume 18, Number 8-9, 1998
Page(s) 573 - 580
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19980807
Agronomie 18 (1998) 573-580
DOI: 10.1051/agro:19980807

Vegetative multiplication of date palms from in vitro cultured inflorescences: effect of some growth regulator combinations and organogenetic potential of various cultivars

Kenza Loutfia, b and Hassan Chlyahc

a  Laboratoire de physiologie végétale, département de biologie, faculté des sciences Semlalia, B.P. S 15, Marrakech, Morocco
b  Inra, centre régional du Haouz Pré-Sahara B.P. 533, Marrakech, Morocco
c  Laboratoire de physiologie végétale, faculté des sciences, B.P. 1014, Rabat, Morocco

Abstract - Explants from inflorescences of date palms from different female cultivars and one selected male clone were cultured on five growth regulator combinations. Shoot primordia formed mostly on Greshoff and Doy media containing: 0.5 mg L-1 of naphthalene acetic acid (NAA), 2 mg L-1 of 6-benzylaminopurine (BA) and 1 mg L-1 of 2-isopentyladenine (2iP). Shoot multiplication occurred on the same medium, but plant growth and rooting were only obtained by a tenfold reduction in cytokinin concentration or by an increase in NAA to 2 mg L-1 in combination with 1 mg L -1 2iP or 1 mg L -1 BA. Histological analysis of cultured explants revealed that buds originated from petal primordia. Percentages of reactive inflorescence explants in various media differed among cultivars examined. The technique offers great promise for vegetative propagation of date palms since several hundred plants could be obtained from a single inflorescence, and each individual tree can produce several inflorescences annually. (© Inra/Elsevier, Paris.)


Résumé - Multiplication végétative du palmier dattier à partir de segments d'inflorescences cultivés in vitro : effet de différentes combinaisons hormonales et capacités organogénétiques de divers cultivars. Des fragments d'inflorescences appartenant à différents cultivars femelles de palmier dattier et à un clone mâle sélectionné ont été mis en culture in vitro en présence de cinq combinaisons hormonales différentes. La formation des bourgeons et leur multiplication étaient meilleures sur le milieu Greshoff et Doy en presence de 0,5 mg L-1 d'acide naphtylacétique (ANA), 2 mg L -1 de 6-benzylaminopurine (BAP) et 1 mg L-1 de 2- isopentyladénine (IPA). Cependant la régénération de plantules entières n'a été obtenue qu'après réduction des teneurs en cytokinines ou augmentation des teneurs en ANA à 2 mg L-1 en combinaison avec 1 mg L-1 d' IPA ou de BAP. Des coupes histologiques réalisées à différents moments de culture ont montré que les bourgeons sont initiés à partir des pétales en multiplication. Des différences entre les cultivars téstés ont été observées en ce qui concerne les pourcentages de réactivité dans différents milieux de culture. Cette technique est très prometteuse pour la multiplication de l'espèce du fait que des centaines de plantes peuvent être obtenues à partir d'une seule inflorescence et que chaque pied de palmier dattier peut fournir plusieurs inflorescences par an. (© Inra/Elsevier, Paris.)


Key words: micropropagation / Phoenix dactylifera L. / organogenesis / female and male inflorescences

Mots clés : micropropagation / Phoenix dactylifera L. / organogenèse / inflorescences / femelles et mâles