Free access
Issue
Agronomie
Volume 17, Number 9-10, 1997
Page(s) 481 - 489
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19970905
Agronomie 17 (1997) 481-489
DOI: 10.1051/agro:19970905

Effect of growth and cultivar on alfalfa digestibility in a multi-site trial

B. Julier and C. Huyghe

Station d'amélioration des plantes fourragères, Inra, 86600 Lusignan, France

Abstract - It is well known that digestibility decreases during growth in alfalfa (Medicago sativa L), but the effects of genetic variation and the environment on digestibility are less documented. Seven cultivars were studied in five locations in France, and four samplings were taken over two regrowth cycles. Forage yield, stem height, number of stems, plant digestibility, stem digestibility and leaf/stem ratio were recorded. All traits were influenced by location, cycle, cultivar and sampling date effects. Digestibility decreased with yield, as plants grew, and leaf/stem ratio also decreased. The regression between plant digestibility and yield was the same for all the cultivars. However, this regression was quite different depending on the location. Digestibility decreased faster in some locations than in others. Location effects were not related to average temperatures. The seven cultivars showed differences in digestibility, as a result of various combinations of leaf/stem ratio and stem digestibility. At harvest time (beginning of flowering), no correlation between yield and digestibility was observed, showing that it was possible to identify high yielding and digestible varieties.


Résumé - Effet de la croissance et du génotype sur la digestibilité de la luzerne dans un essai multilocal. Il est bien connu que la digestibilité de la luzerne (Medicago sativa L) diminue au cours de la croissance, mais la variabilité génétique et l'effet du milieu sur la digestibilité sont moins documentés. Sept génotypes ont été étudiés en cinq lieux en France, et quatre prélèvements ont été effectués au cours de deux cycles de repousse. Le rendement en fourrage, la hauteur, le nombre de tiges, la digestibilité de la plante entière, la digestibilité des tiges et le rapport feuilles-tiges ont été mesurés. Tous les caractères sont influencés par le lieu, le cycle de repousse, le génotype et la date de prélèvement. Au cours d'un cycle, la digestibilité de la plante entière et des tiges, et le rapport feuilles/tiges décroissent avec le rendement. La régression entre la digestibilité de la plante entière et le rendement est la même pour tous les génotypes étudiés. Cependant, cette régression est différente selon les lieux, la digestibilité diminue plus rapidement dans certains lieux que dans d'autres. Mais l'effet du lieu n'est pas relié à sa température moyenne. Les différences que montrent les sept génotypes pour la digestibilité résultent de différentes combinaisons de rapports feuilles/tiges et de digestibilités de tiges. Ces deux caractères doivent être mesurés pour permettre de progresser plus rapidement sur la digestibilité de la plante entière. Au moment de la récolte (début floraison), il n'y avait pas de corrélation entre rendement et digestibilité, ce qui montre la possibilité d'identifier des variétés à la fois productives et digestibles.


Key words: Medicago sativa L = alfalfa / digestibility / forage / genetic variation / growth

Mots clés : Medicago sativa L = luzerne / croissance / digestibilité / fourrage / variabilité génétique