Free access
Issue
Agronomie
Volume 17, Number 9-10, 1997
Page(s) 465 - 480
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19970904
Agronomie 17 (1997) 465-480
DOI: 10.1051/agro:19970904

Caractérisation de la variabilité climatique des terroirs viticoles en val de Loire. Influence du paysage et des facteurs physiques du milieu

A. Jacqueta and R. Morlatb

a  Laboratoire associé Inra Physiologie et biochimie végétales, IRBA, université de Caen, BP 5186, 14032 Caen cedex, France
b  Inra, URVV, 14070 Beaucouzé, France

Abstract - Characterization of the climatic variability in the Loire Valley vineyard. Influence of landscape and physical characteristics of the environment. In order to determine the data necessary to establish a climatic mapping of vineyards at the same scale as for soil (1/25 000), the landscape and climatic environment of 14 vine plots in the Loire Valley have been studied. In addition to topographical characteristics, a synthetic index has been developed: the landscape closing up index (IFP). In a given site, it represents the portion of the celestial canopy shaded by vegetative, topographic or building shields. In the fairly flat relief of this vineyard region, landscape variability is mainly due to vertical vegetative shields and the wide range of soil texture characteristics. This work showed that local climates were associated with geopedology and underlined the effect of the IFP on wind speed (variation greater than 100%) and on solar radiation interception (variation equal to 10%). The recorded temperature differences vary from 0.6 to 3 °C for vegetative cycle and day time scales, respectively. We observed that they are mainly affected negatively by altitude and positively by sand content in the soil top layer. Air moisture varies according to soil water holding capacity and proximity of forests.


Résumé - Dans le but de dégager les éléments nécessaires à un zonage climatique des terroirs viticoles à la même échelle cartographique que celui du sol, une caractérisation de l'environnement paysager et du climat de quatorze parcelles représentatives de terroirs du val de Loire a permis d'étudier la formation des mésoclimats rencontrés. Outre les aspects topographiques, un indice synthétique est utilisé : l'indice de fermeture du paysage (IFP). Il représente en un lieu, la portion de la voûte céleste obstruée par des écrans végétaux, topographiques ou bâtis. Dans ce contexte de relief au modelé doux, la variabilité paysagère est essentiellement due aux écrans végétaux verticaux et la gamme de texture de surface des sols est large. Ce travail a permis de mettre en évidence l'existence de mésoclimats associés aux éléments géopédologiques du terroir, et de démontrer l'importance de l'effet de la fermeture du paysage sur la vitesse du vent (variation supérieure à 100 %) et l'interception du rayonnement solaire (variation de l'ordre de 10 %). Les différences observées pour la température (0,6 °C pour l'ensemble du cycle de mesure à 3 °C pour certaines journées) apparaissent principalement affectées de façon négative par l'altitude et positive par les textures sableuses de la surface des sols. La variabilité de l'humidité de l'air rencontrée correspond aux différences de réserves en eau des sols ou à la présence de forêts proches.


Key words: vineyard / climate / local climate / mapping / landscape / climatic variability

Mots clés : terroir viticole / climat / zonage / paysage / mésoclimat / variabilité climatique