Free access
Issue
Agronomie
Volume 17, Number 8, 1997
Page(s) 367 - 373
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19970801
Agronomie 17 (1997) 367-373
DOI: 10.1051/agro:19970801

Soil behaviour of metamitron in laboratory and lysimeter studies

C. Vischettia, C. Marucchinib, L. Leitac, P. Ceccond and R. Giovanardid

a  Centro di Studio sulla Chimica e Biochimica dei Fitofarmaci CNR, Borgo XX Giugno 72, 06121 Perugia, Italy
b  Istituto di Chimica Agraria dell'Università, Borgo XX Giugno 72, 06121 Perugia, Italy
c  Istituto Sperimentale Nutrizione Piante SOP, via Trieste 23, 34170 Gorizia, Italy
d  Dipartimento di Produzione Vegetale e Tecnologie Agrarie dell'Università, Via delle Scienze 208, 33100 Udine, Italy

Abstract - The fate of metamitron, a sugar beet herbicide, in soil was studied in laboratory and in field lysimeters under different water regimes. Laboratory degradation followed first-order kinetics with half-lives ranging from 18.8 to 56.3 d with different incubation conditions. Lysimeter dissipation was consistently rapid with half-lives ranging from 4.4 to 8.0 d under the different water regimes. The influence of temperature on laboratory degradation was within the range reported for many other pesticides, while that of soil moisture was lower than for other pesticides. Adsorption was well described by an L-type isotherm with a 1/n value far from unity in common with most polar herbicides. Metamitron movement through the lysimeters varied with the different amounts of water supplied. Metamitron reached 60 cm in depth at day 7 after treatment and 120 cm in depth at day 14 after treatment in lysimeters that received normal water amounts and about 10 % of pesticide moved below 120 cm in lysimeters that received, in addition to the normal water, 151 mm water at day 4 after treatment, which simulates a probable spring rain event in northern Italy. The marked movement of the pesticide in these conditions suggests that it is to be considered a potential pollutant in irrigated crops but, the rapid disappearance (DT50 4-8 days) of the pesticide in the lysimeters by means other than leaching, partially reduces this risk. (© Inra/Elsevier)


Résumé - Étude du comportement de la métamitrone dans le sol au laboratoire et dans des cases lysimétriques. Le devenir dans le sol d'un herbicide destiné aux betteraves à sucre, la métamitrone, a été étudié au laboratoire et au champ dans des cases lysimétriques sous différents régimes hydriques. La dégradation au laboratoire a suivi une cinétique du premier ordre avec des demi-vies comprises entre 18,8 et 56,3 j pour différentes conditions d'incubation. La dégradation dans les cases lysimétriques a été sensiblement plus rapide avec des demi-vies comprises entre 4,4 et 8,0 j sous différents régimes hydriques. L'influence de la température sur la dégradation au laboratoire a été du même ordre de grandeur que celle qui est reportée pour beaucoup d'autres pesticides alors que celle de l'humidité du sol a été plus faible que pour les autres pesticides. L'adsorption est bien décrite par des isothermes en L avec une valeur de 1/n loin de l'unité comme pour la plupart des herbicides polaires. Les mouvements de la metamitrone à l'intérieur des lysimètres ont varié en fonction des différentes quantités d'eau apportées. La metamitrone a ainsi atteint la profondeur de 60 cm 7 j après son application, 120 cm 14 j après son application dans les lysimètres qui ont reçu les quantités normales d'eau. Dans les lysimètres qui ont reçu en plus de la quantité normale d'eau, 151 mm 4 j après l'application, ce qui simulait un événement pluvieux probable au printemps en Italie du nord, environ 10 % du pesticide se sont déplacés au-dessous de 120 cm. Le déplacement marqué du pesticide dans ces conditions suggère qu'il peut être considéré comme un polluant potentiel dans les cultures irriguées, mais sa disparition rapide (demi-vie : 4 à 8 j) dans les lysimètres par des mécanismes autres que le lessivage, réduit partiellement ce risque. (© Inra/Elsevier)


Key words: metamitron / pesticide sorption / pesticide degradation / field lysimeters

Mots clés : metamitrone / adsorption de pesticides / dégradation de pesticides / lysimètres au champ