Free access
Issue
Agronomie
Volume 16, Number 7, 1996
Page(s) 405 - 419
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19960701
Agronomie 16 (1996) 405-419
DOI: 10.1051/agro:19960701

Incidence des caractéristiques structurales du sous-sol sur l'entrée en production de Tuber melanosporum et d'autres champignons mycorhiziens

G. Callot, B. Jaillard, JP Braye and M. Jalade

Laboratoire de science du sol, Inra, 2, place Pierre-Viala, F-34060 Montpellier cedex 1, France

Résumé - Les sites de récolte d'ascocarpes de Tuber melanosporum Vitt ont été relevés durant 4 années consécutives dans une truffière de chênes verts (Quercus ilex) mycorhizés par Tuber melanosporum. Le taux de mycorhization par Tuber et d'autres champignons a été contrôlé après 11 années de plantation. Parallèlement, une étude pédologique détaillée a permis de distinguer différentes unités de sols au sein de cette truffière. L'analyse cartographique de cet ensemble de données a montré que le statut mycorhizien et les sites de récolte des champignons étaient en relation avec les caractéristiques structurales du sous-sol. La présence d'un sous-sol argileux peu perméable est défavorable aux fructifications fongiques tant épigées qu'hypogées. Les sols qui présentent un encroûtement calcaire à faible profondeur sont défavorables au développement des champignons hypogés de type Tuber, mais favorables aux champignons épigés. Les sols les plus favorables au développement de Tuber melanosporum sont des sols caractérisés par un horizon très poreux développé au contact du substratum calcaire. Cet horizon (appelé Bbio par les auteurs) est caractérisé par une importante activité biologique.


Abstract - Effect of structural characteristics of subsoil on the fruiting of Tuber melanosporum and other mycorrhizal fungi. The collection sites for ascocarps of Tuber melanosporum Vitt were noted over four consecutive years in a truffle bed of live oaks (Quercus ilex) mycorrhized by T melanosporum. The mycorrhizas of Tuber and other fungi were checked 11 years after planting. At the same time, a detailed soil survey made it possible to distinguish different soil units within the truffle bed. Cartographic analysis of the data set showed that the mycorrhizal status and the location of the fungus collection sites were related to the structural characteristics of the subsoil. The presence of a slightly permeable clay subsoil discourages fruiting in both epigeal and hypogeal fungi. Soils presenting a shallow calcareous crust discourage the growth of hypogeal Tuber-type fungi, but encourage that of epigeal fungi. T melanosporum grows best in soils with a very porous horizon developed in contact with the calcareous bedrock. This horizon (termed Bbio by the authors) is characterized by an intensive biological activity.


Key words: autoecology / fungi / limestone / mycorrhizas / subsoil / Tuber

Mots clés : autoécologie / calcaire / champignon / mycorhize / sol / Tuber