Free access
Issue
Agronomie
Volume 16, Number 5, 1996
Page(s) 321 - 329
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19960505
Agronomie 16 (1996) 321-329
DOI: 10.1051/agro:19960505

Peach mendelian genetics: a short review and new results

R. Monet, A. Guye, M. Roy and N. Dachary

Unité de recherches d'arboriculture fruitière et de viticulture, Inra, BP 81, F-33843 Villenave-d'Ornon cedex, France

Abstract - A short review of the knowledge on peach genetics to date is presented in the introduction. Until now, thirty-one phenotypic characters, and ten polymorphic enzymatic systems with mendelian inheritance have been described. Linkages between eight pairs of loci have been established and three genetic maps published. These maps include mainly the location of RAPD and RFLP molecular markers and cannot easily be superimposed. In addition to this review work, results of observations made on a family originated from a test cross between homozygous and heterozygous parents are given for two mendelian phenotypic characters (ie, fruit acidity and fruit shape) and for two isoenzymatic systems (ie, malate dehydrogenase and catalase). A narrow linkage (5.8 cM) was found between the locus for fruit acidity (D/d) and that for catalase (CATI-1/CAT1-2). The other pairs of loci segregate independently, particularly fruit shape (flat/round), and fruit acidity (sweet/acid). This contradicts a previous report of a 35 cM linkage between the loci responsible for these last pairs of characters, assumed from observations made on a small size family.


Résumé - Génétique mendélienne du pêcher. Bilan et nouveaux résultats. Une étude bibliographique succinte faisant le point sur les connaissances en matière de génétique du pêcher est présentée en introduction. Trente-et-un caractères phénotypiques à hérédité mendélienne ont été décrits, auxquels il faut ajouter dix systèmes enzymatiques polymorphes. Des liaisons ont pu être établies entre huit couples de loci ; trois cartes génétiques de l'espèce ont été publiées, mais elles comportent essentiellement des emplacements de marqueurs moléculaires RAPD ou RFLP et sont difficilement superposables. En supplément à ce travail bibliographique, sont donnés les résultats d'observations réalisées sur une famille issue d'un test cross entre un géniteur homogyzote et un géniteur hétérozygote pour deux caractères phénotypiques mendéliens (acidité du fruit, forme du fruit) et deux systèmes iso-enzymatiques (malate déshydrogénase et catalase). Une liaison étroite (5,8 cM) entre le locus de l'acidité du fruit (D/d) et celui de la catalase (CAT1-1/CAT1-2) est mise en évidence. Les autres couples se disjoignent indépendamment. Ainsi les couples de caractères allélomorphes forme du fruit (plat/rond), acidité du fruit (doux/acide) ne sont pas liés. Ceci est en contradiction avec la liaison de 35 cM qui avait été pressentie, à partir d'observations faites sur une famille à effectif limité, entre les loci responsables de ce dernier couple de caractères.


Key words: Prunus persica = peach / mendelian genetics / linkage

Mots clés : Prunus persica = pêcher / génétique mendélienne / liaison génétique