Free access
Issue
Agronomie
Volume 15, Number 9-10, 1995
Page(s) 539 - 546
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19950903
Agronomie 15 (1995) 539-546
DOI: 10.1051/agro:19950903

Genetic variation in the feeding efficiency of maize genotypes evaluated from experiments with fattening bulls

Y. Barrière, JC Émile and Y. Hébert

INRA, Station d'amélioration des plantes fourragères, F-86600 Lusignan, France

Abstract - Genetic variation in the feeding efficiency of maize genotypes was evaluated from experiments with fattening bulls. Maize genotypes were chosen to represent a range of digestibilities from previous experiments with standard sheep. The variation in daily gains observed when bulls were fattened with hybrids of low digestibilities or high energy values was about 65 g per animal. When fed to bulls, the voluntary silage maize intake could be different in hybrids with similar energy values. Thus, differences in feeding efficiency of maize hybrids were related both to digestibility and ingestibility, especially for late hybrids among which variations for digestibility appeared lower than among earlier ones. As observed with brown-midrib (bm3) hybrids, genotypes with a greater digestibility and/or ingestibility might allow a reduced supply of energy-giving concentrates in the diet. Bull performances appeared to be related to both sheep digestibility estimates and the enzymatic solubility values of the whole plants, but this link could have been overestimated due to the similarity among hybrids in grain and dry-matter content of the silages. For maize breeders, the prediction of hybrid efficiency in cattle rearing must include both digestibility and ingestibility factors. Because the stover digestibility and the starch content can be predicted reliably with the use of NIRS (near infrared reflectance spectroscopy) calibration, the most important challenge for maize breeders in the future will probably be the development of a criterion for the intake prediction.


Résumé - Variabilité génétique de la valeur alimentaire de génotypes de maïs ensilés évaluée à partir d'essais sur taurillons à l'engrais. Des essais sur taurillons ont été mis en place pour étudier l'effet de la variabilité génétique de la valeur alimentaire de différents génotypes de maïs, préalablement triés sur leur digestibilité et leur valeur énergétique mesurées avec des moutons standard. Quand les taurillons sont alimentés avec des hybrides de bonne valeur énergétique, comparativement à des hybrides de faible valeur énergétique, les gains moyens quotidiens sont, en moyenne, de 65 g supérieurs. Des hybrides ayant des valeurs énergétiques proches peuvent être ingérés de façon différente, sans que cela soit prévisible d'après les valeurs d'ingestibilité mesurées sur moutons. L'efficacité alimentaire d'un hybride de maïs destiné à l'alimentation de taurillons, sous forme d'ensilage, apparaît liée à son ingestibilité autant qu'à sa digestibilité, en particulier pour les hybrides tardifs dont la variabilité pour la digestibilité paraît plus faible. Ainsi que cela a déjà été observé avec du matériel brown-midrib-3 (Malterre et al, 1985), l'utilisation de tels hybrides plus ingestibles ou plus digestibles permet une complémentation énergétique réduite, sans diminution des performances zootechniques. Une bonne liaison existe entre les croissances des animaux et les valeurs de solubilité enzymatique des hybrides, même si elle est peut-être exacerbée ici en raison des teneurs en grain et matière sèche semblables des hybrides comparés. La sélection d'hybrides de maïs à vocation ensilage doit donc prendre en compte ce critère de valeur énergétique, ce qui semble tout à fait réalisable avec l'utilisation d'une solubilité enzymatique, prédite en NIRS, sur des échantillons de plantes entières, et recalculée pour la partie «non amidon, non glucides solubles». L'objectif de travail le plus important est sans doute maintenant d'approcher la compréhension des phénomènes de variabilité de l'ingestibilité, et de définir des critères de prédiction utilisables en sélection.


Key words: Zea mays = maize / silage / digestibility / ingestibility / bull fattening

Mots clés : Zea mays = maïs / ensilage / digestibilité / ingestibilité / taurillons