Free access
Issue
Agronomie
Volume 15, Number 3-4, 1995
Page(s) 193 - 204
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19950304
Agronomie 15 (1995) 193-204
DOI: 10.1051/agro:19950304

Étude des flux de carbone et d'azote chez des blés hybrides et leurs parents, pendant la période de remplissage des grains

FX Ourya, E. Triboïb, P. Bérarda, JL Ollierb, M. Rousseta, J. Gourdona and D. Ezardb

a  INRA, station d'amélioration des plantes, domaine de Crouelle, F63039 Clermont-Ferrand cedex
b  INRA, station d'agronomie, F63039 Clermont-Ferrand cedex, France

Résumé - Les flux de carbone et d'azote ont été étudiés entre floraison et maturité, chez 29 hybrides de blé et leurs 23 parents. Ce matériel végétal provenait d'une expérimentation en blocs complets randomisés, la parcelle élémentaire étant de 7 m2. L'hybride manifeste un hétérosis pour le rendement en grains, mais également pour le rendement en azote : à vitesse de remplissage par m2 pour l'azote équivalente, la F1 a une durée de remplissage pour l'azote supérieure à celle de la lignée. Pour les F1 et les lignées, 65% de l'azote du grain est déjà dans la plante à la floraison, alors que les sucres solubles remobilisés ne représentent que 18% du contenu en glucides des grains. II n'y a pas de différence entre les hybrides et leurs parents pour les remobilisations. En revanche les F1 se distinguent des lignées par une accumulation d'azote plus importante entre floraison et maturité. Différentes hypothèses concernant les relations carbone-azote sont proposées pour expliquer la relation «source-puits» plus favorable mise en évidence chez les F1.


Abstract - Carbon and nitrogen flows in hybrid wheats and their parents during grain filling. Carbon and nitrogen flows were studied between anthesis and maturity on 29 hybrid wheats and their 23 parents examined in a complete block design, the basic plot measuring 7 m2. Heterosis expressed not only for grain yield but also for nitrogen yield. With the same nitrogen filling rate per m2, F1 had a greater duration of grain filling for nitrogen than inbred lines. For the hybrids and their parents, 65% of grain nitrogen was already in the plant at anthesis, when only 18% of grain glucides came from water-soluble carbohydrate remobilization. There was no difference between hybrids and inbred lines for remobilization, but post-anthesis assimilation of nitrogen was greater for the F1 hybrids than for their parents. Some assumptions regarding carbon-nitrogen relationships are proposed to explain the more favorable 'sink-source' relationship demonstrated for the hybrids.


Key words: hybrid wheat / grain filling / nitrogen / water-soluble carbohydrate / 'sink-source' relationship

Mots clés : blé hybride / remplissage du grain / azote / sucre soluble / relation «source-puits»