Free access
Issue
Agronomie
Volume 15, Number 1, 1995
Page(s) 31 - 37
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19950104
Agronomie 15 (1995) 31-37
DOI: 10.1051/agro:19950104

Apport du polymorphisme alloenzymatique à l'identification variétale de l'olivier (Olea europaea L)

N. Ouazzania, R. Lumaretb and P. Villemurc

a  École nationale d'agriculture, département d'arboriculture, BP S40, Meknès, Maroc
b  CEFE-CNRS, département de biologie des populations, BP 5051, F34033 Montpellier cedex 1
c  ENSA-INRA, laboratoire d'arboriculture, F34060 Montpellier cedex 1, France

Résumé - L'identification des variétés d'olivier (Olea europaea L) est réalisée à partir du polymorphisme alloenzymatique des feuilles obtenu par électrophorèse sur gel d'amidon. L'analyse a porté sur 47 variétés représentant une large distribution de l'olivier dans le bassin méditerranéen. Vingt et un allèles ont été observés pour l'ensemble des 9 loci polymorphes étudiés (7 systèmes enzymatiques différents). Trente-huit génotypes multiloci ont permis l'identification de 35 variétés sur les 47 analysées. À partir de ces génotypes, les méthodes d'analyses multivariées ont abouti à classer les variétés en 6 groupes dont une minorité seulement représentait une région géographique précise (un groupe de 3 variétés françaises), 10 des 11 variétés originaires d'Afrique du Nord se retrouvant dans un même groupe. La composition très cosmopolite des autres groupes atteste de l'ampleur des diverses migrations humaines qui ont favorisé la dispersion de l'olivier sur l'ensemble du bassin méditerranéen. La combinaison de ces marqueurs enzymatiques avec des caractères morphologiques, physiologiques et agronomiques pourrait contribuer à la mise en place d'une classification systématique fiable des variétés d'olivier. La possibilité de l'utilisation des marqueurs alloenzymatiques pour l'amélioration variétale de l'olivier est également suggérée.


Abstract - Contribution of allozyme polymorphism to varietal identification in the olive tree (Olea europaea L). Allozyme polymorphism of leaf proteins was used to characterize 47 olive varieties widely distributed in the Mediterranean basin. Twenty-one alleles were observed at 9 polymorphic loci corresponding to 7 enzyme systems. Thirty-five of the 47 varieties could be identified by one of the 38 multiloci genotypes observed. Six groups of varieties were constituted using multivariate analysis of the multiloci genotypes. A single group gathered together varieties from a specific geographic area, namely France. Ten of the 11 varieties from North Africa were grouped together. Most of the groups contained varieties from various geographic origins, which was assumed to be the result of the occurrence of numerous human migrations which favoured olive dispersion throughout the Mediterranean basin. A combination of enzyme markers with morphological, physiological and agronomic characteristics may provide a consistent systematic classification of olive varieties. The possibility of using allozyme markers for olive breeding is also suggested.


Key words: Olea europaea L = olive tree / allozyme polymorphism / varietal identification

Mots clés : Olea europaea L = olivier / polymorphisme alloenzymatique / identification variétale