Free access
Issue
Agronomie
Volume 14, Number 10, 1994
Page(s) 649 - 660
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19941002
Agronomie 14 (1994) 649-660
DOI: 10.1051/agro:19941002

Hétérogénéité dans des populations de tomate sous serre et répercussions sur la conduite technique. I. Effets de l'hétérogénéité sur la production de tomate

M. Navarrete

INRA, systèmes agraires et développement, 16, rue Claude-Bernard, F75231 Paris cedex 05, France

Résumé - L'objectif de ce travail est de caractériser les effets de l'hétérogénéité d'état végétatif à l'intérieur d'une population de tomate sous serre sur la production, en comparant des populations homogènes et hétérogènes. Les 2 types de plantes obtenus en faisant varier l'âge à la plantation diffèrent par la vitesse de développement, la masse de l'appareil végétatif et le diamètre de la tige, ainsi que par leur mode d'élaboration du rendement. Les différences persistent pendant quasiment toute la culture, ce qui permet de définir un type de plantes «vigoureuses» et un type de plantes «faibles». Dans les populations hétérogènes formées de l'alternance des 2 types, le type «faible» a une croissance végétative réduite par rapport à ce même type en population homogène. Au contraire, le type «vigoureux» a, dans une population hétérogène, une croissance supérieure. Ces résultats mettent en évidence une forte compétition entre plantes. Le rendement par unité de surface est identique dans les populations homogène et hétérogène. En revanche, l'hétérogénéité réduit la qualité de la production, notamment parce qu'elle augmente la dispersion du calibre des fruits.


Abstract - Heterogeneity in a glasshouse tomato crop and its effect on crop management. I. Effect of heterogeneity on yield. Experiments were set up to characterise the heterogeneity of individual vegetative states within a greenhouse soilless tomato crop, and to study its effects on yield. The heterogeneity of the planting date, for individuals sown at the same date, enabled us to create 2 types of plants. The 'weak' and the 'vigorous' types differ in the development rate, the weight of vegetative part, and the diameter of stem. Thus, their yield is different (number of fruit and mean fruit weight). The differences between the types persist throughout the crop cycle. In a heterogeneous population (ie vigorous and weak types mixed), the vegetative growth of weak plants is much smaller than that of the same plants in a homogeneous population. On the contrary, vigorous plants have a larger growth than in a homogeneous population. These results show a strong interplant competition. Within the range of studied cases, heterogeneity has no effect on yield per area because of the compensating phenomenon between vigorous and weak types. On the contrary, heterogeneity reduces the quality of the production, because the fruit grade distribution is more scattered than in a homogeneous population.


Key words: Lycopersicon esculentum Mill = tomato / glasshouse / inter-plant heterogeneity / population / yield formation

Mots clés : Lycopersicon esculentum Mill = tomate / serre / hétérogénéité entre individus / population / élaboration du rendement