Free access
Issue
Agronomie
Volume 14, Number 7, 1994
Page(s) 445 - 452
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19940703
Agronomie 14 (1994) 445-452
DOI: 10.1051/agro:19940703

Évaluation de la résistance au bayoud (Fusarium oxysporum f sp albedinis) chez le palmier dattier. Comparaison de méthodes d'inoculation expérimentale en palmeraie et en pépinière

My H Sedra

INRA, centre régional du Haouz-Présahara, laboratoire de pathologie végétale-mycologie, BP 533, Marrakech, Maroc

Résumé - Pour combattre le bayoud causé par Fusarium oxysporum f sp albedinis (Malençon) Sn et H, la sélection de palmiers productifs, de bonne qualité dattière et résistants à la maladie est jusqu'ici la voie privilégiée, qui nécessite une méthodologie rigoureuse. Les techniques nouvelles directement liées à l'appréciation du potentiel infectieux des sols et à l'étude du comportement des cultivars et clones du matériel jeune ou adulte, voire des vitroplants, ouvrent de nouvelles perspectives de sélection beaucoup plus rapide et en milieu contrôlé. Dans cette étude, la comparaison des niveaux d'infectivité et de réceptivité de 10 échantillons de sol du domaine expérimental de Zagora a mis en évidence des différences significatives de comportement de ces sols vis-à-vis du bayoud. En outre, il ressort la nécessité d'une inoculation artificielle en sol de même niveau de réceptivité au bayoud. Elle favorise le processus d'infection et permet d'accélérer la sélection des arbres à tester pour leur résistance. La méthode d'inoculation la plus facile à appliquer et à maîtriser consiste à apporter l'inoculum liquide par injection au pied de l'arbre au moyen de tuyaux. Cette méthode testée en palmeraies et sur jeunes palmiers en sachets (pépinière) semble la plus efficace pour provoquer la fusariose bayoud sur les palmiers sensibles.


Abstract - Evaluation of the resistance of date palm cultivars to bayoud disease (Fusarium oxysporum f sp albedinis). Comparison of experimental inoculation methods in the field and nursery. In order to control bayoud disease due to Fusarium oxysporum f sp albedinis (Malençon) Sn et H, the selection of date palm trees on the basis of resistance and fruit quality criteria has up to now been the best use of a method that requires a rigorous methodology. New methods to evaluate the inoculum potential and the resistance or susceptibility cultivars and clones at early or late stages or on vitroplants allow new methods of rapid selection. In this study, the comparison of the infectivity and receptivity levels of 10 sampled soils from the Experimental Station of Zagora showed significant differences in the soil behaviour towards bayoud disease. Moreover, the artificial inoculation of the date palm trees in soil with homogeneous receptivity levels (in the field) is essential. It favours the infection process and allows an acceleration of the selection of the trees tested for their resistance. In the field, the inoculation method presents an easy and controlled application, and consist of bringing the liquid inoculum, through pipes, to the roots via an injection beside the palm tree. This method has been tested in the field and nursery on the young palm tree, and is the most efficient method to cause bayoud disease on susceptible palm trees.


Key words: date palm / Fusarium wilt / selection / resistance

Mots clés : palmier dattier / fusariose (bayoud) / sélection / résistance