Free access
Issue
Agronomie
Volume 14, Number 2, 1994
Page(s) 113 - 120
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19940206
Agronomie 14 (1994) 113-120
DOI: 10.1051/agro:19940206

Stomatal movements and gas exchanges of a triticale and its parental species in water-stress conditions

A. Morant-Avicea, P. Jurvilliersa and A. Coudretb

a  Laboratoire de Physiologie Végétale, Université du Maine, BP 535, F72017 Le Mans Cedex
b  Laboratoire de Physiologie et Biotechnologies Végétales, Université Blaise-Pascal, 4, rue Ledru, F63038 Clermont-Ferrand Cedex, France

Abstract - The triticale T 300 and its parental species (Triticum dicoccum farrum and Secale cereale cv 'Petkus') were subjected to transient and prolonged osmotic stress in order to define their adaptative capacities to arid environments. First, a transient osmotic stress was induced by a rapid replacement of the nutrient solution by another complemented with 86 mM NaCl or 61 mM PEG, the shoot placed in air at 33.5% or 47% relative humidity. Water fluxes then decreased according to the species and stress conditions. Under prolonged water stress in presence of 61 mM PEG in the nutrient medium, Triticum df had a better water-use efficiency than T300 and rye. On the contrary, in the nutrient solution, T300 had a better water-use efficiency than its parental species. Under water stress, water loss was avoided by stomatal closure in rye and Triticum df, whereas in T300 the stomata stayed open and gas exchange were lower than in control plants.


Résumé - Mouvements stomatiques et échanges gazeux d'un triticale et de ses espèces parentales en conditions de stress hydrique. Le triticale T 300 et ses espèces parentales (Triticum dicoccum farrum et Secale cereale cv Petkus) ont été soumis à un choc osmotique transitoire ou de longue durée afin de préciser leurs capacités d'adaptation à un environnement aride. Le choc osmotique transitoire a été appliqué par remplacement rapide de la solution nutritive par une autre additionnée de NaCl 86 mM ou de PEG 61 mM, les parties aériennes étant balayées par de l'air à 33,5% ou 47% d'humidité relative. Les flux d'eau sont alors plus ou moins diminués selon l'espèce et les conditions du stress. Par ailleurs ces céréales ont été cultivées en présence de PEG 61 mM. Dans ces conditions, Triticum df a une meilleure efficience de l'utilisation de l'eau que le triticale T300 et le seigle. En revanche sur solution nutritive, le triticale T 300 a une meilleure efficience que ses espèces parentales. En condition de stress hydrique, la transpiration est limitée par la fermeture des stomates chez le seigle et Triticum df ; en revanche les stomates de T 300 restent ouverts et les échanges gazeux sont plus faibles que chez les plantes témoins.


Key words: stomata / water-use efficiency / osmotic stress / triticale

Mots clés : stomate / efficience de l'utilisation de l'eau / stress osmotique / triticale