Free access
Issue
Agronomie
Volume 14, Number 2, 1994
Page(s) 83 - 94
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19940203
Agronomie 14 (1994) 83-94
DOI: 10.1051/agro:19940203

Caractère « porteur de la flavescence dorée » chez les vignes porte-greffes, en particulier le 3309 Couderc et le Fercal

A. Caudwella, J. Larruea, V. Tassartb, R. Boidronb, S. Grenanb, M. Leguayc and P. Bernardd

a  INRA, station de recherches sur les mycoplasmes et arbovirus des plantes, BV 1540, F21034 Dijon cedex
b  Établissement national technique pour l'amélioration de la viticulture, domaine de l'Espiguette, F30240 Le Grau-du-Roi
c  Office national interprofessionnel des vins, 232, rue de Rivoli, F75001 Paris
d  Service de la protection des végétaux, chemin de la Jasso, F11000 Carcassonne, France

Résumé - La plupart des variétés de porte-greffes de vigne peuvent être porteuses sans symptôme de la flavescence dorée (FD). Ces ceps infectés peuvent être reconnus, dans une certaine mesure, chez le 3309 C et le Fercal, par un retard printanier de végétation et le mauvais aoûtement de certains rameaux. Une fois infectés, il apparaît que ces ceps restent porteurs toute leur vie. Par conséquent, au contraire de ce qui se passe pour les variétés de V vinifera, les traitements aux insecticides pour éviter les inoculations par l'insecte vecteur ne sont pas efficaces pour réduire l'infectivité des plantes déjà infectées. Ces porte-greffes ne transmettent la maladie que dans une proportion de leurs boutures variant de 6 à 80 % selon les ceps. Les rameaux d'un même cep sont inégalement infectés et le niveau d'infection, le long du rameau, apparaît fortuit. La forte transmission de la FD par les boutures infectées de 3309 C est associée à une forte mortalité des greffes, la « mortalité pratique» (greffes mortes + malades) pouvant atteindre 82%. De nouvelles inoculations décelées dans un champ de pieds mères traité aux insecticides soulignent la nécessité d'un bon isolement géographique des vignes mères.


Abstract - Ability of grapevine rootstocks varieties to transmit flavescence dorée. Study of the case of 3309 C and Fercal. Most grapevine rootstock varieties are potential symptomless carriers of Flavescence dorée (FD). However some infected plants of 3309 C and Fercal rootstocks can be recognized as they exhibit late spring growth and incomplete ripening of some canes. Once infected, these plants remain as potential sources of infection throughout their lifetime. Therefore, contrary to V vinifera behaviour, treating fields with insecticides against the leafhopper vector to prevent inoculations of the disease is not efficient in reducing the infectivity of the plants already infected. Only 6-80% of cuttings obtained from infected plants transmit the disease. Canes from the same vine are unevenly infected and the infection level along the canes is also uneven. The high degree of FD transmission in 3309 C is associated with a high graft mortality, the 'practical mortality' (graft death + diseased) sometimes reaching 82%. New inoculations can occur in fields containing 3309 mother plants, even though insecticide treatments are mandatory. This stresses the necessity of a geographical isolation of mother-plant stands.


Key words: grapevine / flavescence dorée / rootstock / MLO / certification

Mots clés : vigne / flavescence dorée / porte-greffes / MLO / sélection sanitaire