Free access
Issue
Agronomie
Volume 14, Number 1, 1994
Page(s) 41 - 56
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19940105
Agronomie 14 (1994) 41-56
DOI: 10.1051/agro:19940105

Analyse des sécheresses de 1988 à 1990 en France à partir de l'analyse combinée de données satellitaires NOAA-AVHRR et d'un modèle agrométéorologique

D. Courault, P. Clastre, JP Guinot and B. Seguin

INRA, station de bioclimatologie, centre d'Avignon, BP91, F84143 Montfavet, France

Résumé - Les satellites météorologiques ont été largement utilisés ces dernières années pour le suivi de la végétation, principalement en utilisant l'indice de végétation. Les données thermiques apportent une information complémentaire sur les conditions hydriques des cultures. La température de surface est en effet reliée indirectement à l'évapotranspiration. L'objectif de cette étude est de proposer une méthodologie opérationnelle pour estimer l'évapotranspiration à large échelle, en utilisant de façon combinée des images AVHRR composites de 5j des satellites NOAA et un modèle agrométéorologique Magret. La relation simplifiée basée sur le bilan d'énergie, qui relie de façon linéaire l'évaporation au rayonnement net et à la différence entre la température de surface et celle de l'air, a été utilisée. Les températures de surface sont déduites des mesures satellitaires à l'aide d'une méthode multispectrale ("split-window") qui a été améliorée pour application aux couverts végétaux. La méthode proposée a été appliquée à l'échelle de la France afin de détecter les effets des sécheresses de 1988 à 1990. Il est démontré que les différences de températures entre la surface et l'air, cumulées dans le temps sont significatives des stress hydriques subis par les cultures et permettent de distinguer les variations climatiques régionales. L'analyse des cartes d'évaporation permet une évaluation globale des sécheresses en France au cours des dernières années.


Abstract - Analysis of droughts in France from 1988 to 1990 using NOAA-AVHRR data and an agrometeorological model. The study reported here aimed at proposing an operational methodology to estimate actual evaporation on a large scale, using AVHRR images of the NOAA satellite and an agrometeorological model. The method was applied to detect drought effects for 3 yr (1988-1989-1990) over all of France. For each year, 48 cloud-free images were selected on a 5-d basis. Surface temperatures obtained from AVHRR images were combined with the output data of an agrometeorological model using ground data from 20 stations. The simplified relationship, based on an energy budget relating midday surface-air temperature difference to daily evaporation and net radiation was used for this study. A new local split-window method was applied to the images in order to get a better accuracy of surface temperature. Analysis of the cumulative surface-air temperature difference revealed a regional climatic effect. Evaporation maps provided a global evaluation of droughts in all of France for the 3 yr studied.


Key words: surface temperature / NOAA / evaporation / agrometeoralogical model / regional scale

Mots clés : température de surface / NOAA / évapotranspiration / modèle agrométéorologique