Free access
Issue
Agronomie
Volume 14, Number 1, 1994
Page(s) 27 - 32
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19940103
Agronomie 14 (1994) 27-32
DOI: 10.1051/agro:19940103

Production of intervarietal substitution lines with improved interspecific crossability in the wheat cv Courtot

G. Gay and M. Bernard

INRA, Station d'Amélioration des Plantes, Domaine de Crouelle, F63039 Clermont-Ferrand Cedex 2, France

Abstract - In order to involve the semi-dwarf wheat, cultivar Courtot in the development of primary triticale, we have attempted to improve its crossability with rye. The Courtot chromosomes 5A, 5B, 5D were replaced by their counterparts from the highly crossable Japanese cultivars Norin 29 and Fukuhokomugi, using the monosomic back-crossing technique. It was confirmed that the most potent compatibility factor was on the chromosome 5B (kr 1); this allele was sufficient to achieve a seed set of about 50%, variable with environmental factors. Conversely, the effect of the 2 other chromosomes, whatever the donor parent, was hardly detectable: if they have the crossability alleles, these have a low level of expression, being inhibited by the Kr1 allele. Recovering the Courtot genetic background during the subsequent back-cross generations did not alter the degree of crossability estimated in BC1 .


Résumé - Production de lignées de substitution intervariétale dans le cultivar de blé Courtot et amélioration de son aptitude au croisement interspécifique. Dans le but d'utiliser le cultivar de blé demi-nain Courtot dans les programmes de création de triticales primaires, on a cherché à améliorer sa capacité de nouaison en croisement avec le seigle. Pour cela, on a remplacé ses chromosomes 5A, 5B et 5D par ceux de 2 variétés japonaises hautement compatibles avec le seigle, Norin 29 et Fukuhokomugi, en utilisant les techniques du rétrocroisement sur des plantes monosomiques du parent récurrent. Il se confirme que l'allèle de compatibilité le plus puissant est bien sur le chromosome 5B (kr1): il permet l'obtention d'un taux de nouaison de l'ordre de 50%, variable selon les conditions environnementales. L'effet des 2 autres chromosomes, quel que soit le parent de départ, n'est guère perceptible: s'ils portent des allèles de compatibilité, ceux-ci sont peu puissants et inhibés par l'allèle Kr1. La récupération d'un fonds génétique «Courtot» au fur et à mesure du nombre de rétrocroisements ne modifie pas le niveau de compatibilité évalué en BC1.


Key words: wheat / rye / triticale / crossability genes / substitution lines

Mots clés : blé tendre / seigle / triticale / compatibilité au croisement interspécifique / lignées de substitution