Free access
Issue
Agronomie
Volume 13, Number 9, 1993
Page(s) 829 - 833
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19930903
Agronomie 13 (1993) 829-833
DOI: 10.1051/agro:19930903

Relation entre les symptômes de fusariose de l'épi et la perte de rendement chez le blé tendre

L. Saura, N. Benacefb and JY Morlais

a  INRA, SRIV, BP 29
b  INRA, station d'amélioration des plantes, BP 29, F-35650 Le Rheu, France

Résumé - Durant 4 saisons culturales, des essais ont été réalisés au champ sur 4 variétés de blé d'hiver en contamination artificielle sur épi par Fusarium roseum var culmorum, avec différentes concentrations de spores à différents stades physiologiques de l'hôte. Le développement de la maladie a été évalué en végétation par le pourcentage d'épillets desséchés au début du stade grain pâteux, et à la récolte par le pourcentage de grains de couleur blanc-rose (grains fusariés). L'effet de la maladie sur le rendement a été mesuré par référence à un témoin non contaminé. Il existe une relation linéaire entre les symptômes sur grain et les notations en végétation, mais un effet de l'année et de la variété est mis en évidence. Le pourcentage de grains fusariés donne une meilleure estimation de la perte de rendement que les symptômes en végétation, avec un effet de l'année moins important. Deux variétés montrent une courbe de réponse non linéaire dans la relation entre la diminution de poids de 1 000 grains et les symptômes sur grains. L'utilisation des notations en végétation pour évaluer la gravité de la maladie et la notion de tolérance des variétés sont discutées.


Abstract - Relationship between head blight symptoms of Fusarium roseum var culmorum and yield losses in wheat. Four winter wheat cultivars were inoculated in field tests by Fusarium roseum var culmorum over a 4-yr period. Several spore concentrations of the inoculum were used each year. The severity of the disease was evaluated using the number of damaged spikelets at the early dough growth stage and the percentage of visually infected seeds at harvest. Yield and 1 000 grain weight losses were measured with reference to an uninoculated control. A significant correlation was found between the number of damaged spikelets and the number of visually infected seeds together with an effect of the variety and the year. On a linear basis, because of a weak year effect, the decrease in 1 000 grain weight is better predicted using the number of visually infected seeds than the number of damaged spikelets. There is a trend for non-linear response curves for 2 varieties. The use of field evaluation of severity of the disease and tolerance of varieties are discussed.


Key words: Fusarium roseum var culmorum / wheat / yield / cultivar

Mots clés : Fusarium roseum var culmorum / blé / rendement / cultivar