Free access
Issue
Agronomie
Volume 13, Number 5, 1993
Page(s) 381 - 393
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19930503
Agronomie 13 (1993) 381-393
DOI: 10.1051/agro:19930503

Une étude sur la supériorité des blés hybrides au niveau des capacités de remplissage du grain : résultats d'une expérimentation multilocale

FX Ourya, P. Brabantb, P. Pluchardc, P. Bérarda, M. Rousseta, J. Gourdona, F. Lagouttea, H. Cortib, N. Galicb and A. Blakec

a  INRA, Station d'amélioration des plantes, domaine de Crouelle, F63039 Clermont-Ferrand, Cedex
b  Station de génétique végétale, ferme du Moulon, F91120 Gif-sur-Yvette
c  INRA, domaine de Brunehaut, Estrées-en-Chaussées, F80200 Péronne

Résumé - Une expérimentation multilocale nous a permis de comparer 29 hybrides de blé tendre d'hiver avec leurs parents, dans des conditions environnementales variées. Ce matériel a été évalué dans des dispositifs en blocs complets randomisés, la parcelle élémentaire ayant au moins 6 m2. Dans les 3 lieux, il y a un hétérosis par rapport au parent supérieur pour la matière sèche aérienne à la récolte. Cette production de biomasse plus importante est associée à un hétérosis pour le rendement en grains, en raison d'une assimilation post-floraison plus importante chez la F1 : l'indice de récolte des hybrides reste ainsi équivalent à celui des lignées. La F1 ne manifeste pas de supériorité pour la fertilité, mais elle se distingue de ses parents par des capacités de remplissage plus importantes. Celles-ci sont dues au fait que l'hybride présente une vitesse de remplissage des grains plus élevée que celle de ses parents, pour une durée de remplissage au moins équivalente. La supériorité de l'hybride au niveau de la vitesse de remplissage apparaît liée à la disponibilité en assimilats au moment de la floraison, qui est plus importante pour la F1 en raison d'un hétérosis pour la matière sèche des tiges 10 j après la floraison. Plus généralement, la situation hybride paraît caractérisée par une relation «source-puits» plus favorable que celle existant chez la lignée.


Abstract - - Summary - The superiority of wheat hybrids for grain filling: results of a multilocal experiment. In a multilocal experiment, 29 winter wheat hybrids and their parents were compared under various environmental conditions. The material was evaluated in randomised complete block designs, the elementary plot measuring 6 m2 minimum. At the 3 locations, heterosis over the best parental line was demonstrated for biomass production. This higher biomass production was related to heterosis over the best parental line for grain yield, because of a higher post-anthesis assimilation for F1: so the harvest index of the hybrids remained equivalent to that of the parent lines. Fertility was not greater for F1 than for inbred lines, but the grain filling capacity of hybrids was greater than that of parental lines. Hybrids had a higher grain filling rate than parental lines for an equivalent duration of grain filling. Hybrid superiority for filling rate appeared to be related to assimilates availability at anthesis, which was greater for F1 (due to heterosis for stem dry matter 10 days after anthesis). On the whole, hybrids seemed to have a more favourable "source-sink" relation than inbred lines.


Key words: hybrid wheat / heterosis / grain filling / yield component

Mots clés : blé hybride / hétérosis / remplissage du grain / composante du rendement