Free access
Issue
Agronomie
Volume 13, Number 3, 1993
Page(s) 189 - 199
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19930303
Agronomie 13 (1993) 189-199
DOI: 10.1051/agro:19930303

Estimation de la sensibilité variétale du pêcher à Pseudomonas syringae pv persicae sur vitroplants

JL Gaignarda, F. Brégeonb and J. Luisettia

a  INRA, Station de pathologie végétale et phytobactériologie, Centre d'Angers, 42, rue G Morel, BP 57, 49071 Beaucouzé cedex
b  Université d'Angers, France

Résumé - Pseudomonas syringae pv persicae, bactérie pathogène du pêcher, a détruit plus d'un million d'arbres dans la Vallée du Rhône depuis son apparition (1966). Aucune variété n'est résistante à cette bactérie, mais un gradient de sensibilité variétale existe et les variétés se répartissent en trois classes de sensibilité. Trois années d'expérimentation au champ sont au minimum nécessaires pour déterminer le comportement de chacune des nouvelles obtentions variétales vis-à-vis de ce Pseudomonas. L'utilisation du vitroplant, pour cribler les variétés vis-à-vis de P s pv persicae, a donc été envisagée. Le vitroplant en croissance réagit de la même manière face à des clones bactériens d'agressivités différentes. Sur un clone d'amandier x pêcher, hybride interspécifique, sensible à cette bactérie, un traitement thermique des vitroplants a permis d'obtenir des réponses différenciées après inoculation de 2 clones bactériens, l'un agressif et l'autre non agressif. Il s'agit soit d'une exposition d'une heure à -4 °C, soit d'un séjour des vitroplants à 6 °C avec une photopériode inversée (6/18 heures). Sur 3 variétés de pêcher, chacune appartenant à l'une des 3 classes de sensibilité à Ps pv persicae, le même type de traitement thermique a été appliqué après inoculation des 2 clones bactériens. Un gradient de sensibilité, conforme à celui constaté en verger, a été obtenu sur vitroplants entre les 3 variétés testées. Ce test permet de discriminer les variétés et porte-greffes très sensibles des variétés et porte-greffes peu sensibles. En revanche il est plus difficile de situer les variétés et porte-greffes de sensibilité intermédiaire. Ce test permettrait de repérer très tôt les variétés qu'il ne faut pas planter dans la région concernée par la maladie. Le vitroplant pourrait être également utilisé pour mesurer l'agressivité des souches.


Abstract - Monitoring the susceptibility of peach cultivars to Pseudomonas syringae pv persicae using in vitro plants. Pseudomonas syringae pv persicae, causal agent of a bacterial dieback has destroyed more than 1 million peach in the Rhône Valley since it occurred for the first time in 1966. There is no resistant variety and all the cultivated varieties are distributed in 3 classes of susceptibility according to the results of a 3-yr field trial. Carrying out inoculation tests on in vitro plants has been considered. Experiments were performed with either a hybrid almond x peach line or with 3 peach varieties corresponding to each previously defined susceptibility class. Two bacterial clones differing in aggressiveness were used for inoculation. The inoculation of rapidly growing almond x peach in vitro plants did not lead to any significant differentiation of the 2 bacterial clones. When treated by exposure either to negative temperature (-4 °C) for 1 hr or to low temperature (6 °C) for the duration of the experiment in addition with an inverted photoperiod (6/18) the in vitro plants reacted according to the aggressiveness of the inoculated clones. Moreover, the 3 peach varieties demonstrated a differential susceptibility to the bacterial clones similar to that observed in field. The test which has been developed on in vitro plants appeared to be useful in differentiating varieties with high susceptibility from those with low susceptibility but not accurate enough for varieties with intermediate susceptibility. It could be used as a preliminary test, either to discard the most susceptible varieties before introduction into orchard or before the field trial. It could also be performed to determine the aggressiveness of strains.


Key words: Pseudomonas syringae pv persicae / peach / susceptibility / pathogenicity / in vitro plant

Mots clés : Pseudomonas syringae pv persicae = pêcher / sensibilité variétale / pouvoir pathogène / vitroplant