Free access
Issue
Agronomie
Volume 13, Number 2, 1993
Page(s) 125 - 133
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19930207
Agronomie 13 (1993) 125-133
DOI: 10.1051/agro:19930207

Analyse de la flore fongique de la carotte conservée au froid : prépondérance de Mycocentrospora acerina (Hartig) Deighton

B. Le Cama, F. Rouxela and F. Villeneuveb

a  INRA, station de Pathologie végétale, BP 29, F-35650 Le Rheu
b  Ctifl-Sileban, 50760 Barfleur, France

Résumé - La conservation des carottes au froid après récolte se développe depuis peu en France; l'objectif de cette étude est d'inventorier les agents pathogènes susceptibles de provoquer des dégâts dans cet environnement particulier et de définir les conditions optimales de stockage. L'analyse de la mycoflore réalisée sur racines de carottes stockées 50 ou 100 j au froid montre que dans les conditions de production et de conservation de la région de Normandie, les principaux problèmes parasitaires rencontrés sont dus à Mycocentrospora acerina et à Phytophthora megasperma; les dégâts occasionnés par Botrytis cinerea, Sclerotinia sclerotiorum et Stemphylium radicinum sont d'importance mineure. Par ailleurs, l'incidence des conditions de conservation est démontrée : les carottes stockées au froid humide (0,5 à 1 °C - 98% d'humidité relative) présentent un pourcentage d'attaque plus faible que celles maintenues au froid conventionnel (2 °C - 85-90% d'humidité relative). La caractérisation biologique des différents agents pathogènes isolés indique que seuls M acerina et B cinerea sont capables de provoquer des symptômes dès 0,5 °C. Le comportement de l'ensemble des parasites en relation avec la température et l'hygrométrie est discuté. L'intérêt d'un délai entre l'arrachage et la mise en conservation sur le développement des maladies et plus particulièrement sur M acerina est également mis en évidence; l'intensité d'attaque de ce parasite, dans les conditions optimales de conservation pour la carotte, reste toutefois considérable et justifie une étude sur la recherche d'une technique de lutte adaptée s'appuyant notamment sur la spécificité des relations hôte-parasite.


Abstract - Post-harvest pathogens on cold stored carrots: Mycocentrospora acerina (Deighton), the major spoilage fungus. A survey was conducted to inventory pathogens likely to attack carrot roots stored under cold conditions. An analysis of the carrot root mycoflora under storage and production conditions in Normandy, France, showed that major fungal spoilage was due to Mycocentrospora acerina and Phytophthora megasperma; rot caused by Botrytis cinerea, Sclerotinia sclerotiorum and Stemphylium radicinum was only of secondary importance. The study also revealed that storage losses due to fungal spoilage were lower in ice-bank cooled stores at 0.5-1 °C, 98% relative humidity (RH) than in conventionally cooled stores at 2 °C, 85-90% RH. Only M acerina and B cinerea strains were pathogenic on carrot root slices at temperatures as low as 0.5 °C, but were not particularly adaptated for cold conditions. The behaviour of the pathogens related to temperature and relative humidity is discussed. This study showed the existence of a relationship between the healing of wounds in carrot roots and infection by M acerina by exposing them before cold storage. Nevertheless, spoilage wastage caused by this pathogen still remains important even under optimal storage conditions for carrot crops.


Key words: Daucus carota / post-harvest diseases / Mycocentrospora acerina / cold storage

Mots clés : Daucus carota = carotte / pathologie post-récolte / Mycocentrospora acerina / conservation au froid