Free access
Issue
Agronomie
Volume 13, Number 2, 1993
Page(s) 95 - 103
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19930203
Agronomie 13 (1993) 95-103
DOI: 10.1051/agro:19930203

Une comparaison entre 2 méthodes d'haplodiploïdisation chez le blé tendre : l'androgenèse in vitro et le croisement interspécifique avec le maïs

FX Oury, M. Pichon, M. Rousset, J. Gourdon and F. Lagoutte

INRA, station d'amélioration des plantes, domaine de Crouelle, 63039 Clermont-Ferrand Cedex, France

Résumé - Deux méthodes d'haplodiploïdisation, l'androgenèse in vitro et le croisement interspécifique avec le maïs, ont été appliquées à 60 plantes F1 correspondant à 5 croisements, et 109 plantes F3 correspondant à 6 croisements. Les productions de plantes vertes (PV) par épi travaillé sont du même ordre de grandeur pour les 2 méthodes : 0,71 pour l'androgenèse et 1,21 pour le croisement entre blé et maïs. Cependant, les 2 processus d'haplodiploïdisation apparaissent très différents : l'androgenèse se caractérise par une production élevée d'embryons par épi, mais une mauvaise régénération de ces embryons, alors que le croisement entre blé et maïs produit peu d'embryons par épi, mais avec un bon développement de ceux-ci en plantes. L'effet du génotype apparaît marqué pour les 2 méthodes, mais avec une certaine complémentarité : les résultats obtenus en androgenèse et en croisement interspécifique avec le maïs ne sont pas corrélés, et des génotypes répondant mal avec une des méthodes peuvent donner de bons résultats avec l'autre, ce qui présente un intérêt pour l'utilisation de l'haplodiploïdisation en sélection. Par ailleurs, les temps de travail nécessaires à la production d'un haploïde doublé (HD) apparaissent équivalents pour les 2 méthodes.


Abstract - A comparison of 2 haplodiploidization methods in bread wheat: anther culture and interspecific hybridization in maize. The production in green plants per ear, from 60 F1 plants corresponding to 5 crosses and 109 F3 plants corresponding to 6 crosses (table I), appeared similar for in vitro androgenesis and hybridization between wheat and maize. However, these 2 haplodiploidization processes were rather different: the production of embryos per ear was higher with androgenesis, but the regeneration was better with interspecific hybridization (fig 1, table I). There was a marked genotypic effect for the 2 methods, but the results obtained with androgenesis and crosses between wheat and maize were not correlated: some genotypes which had poor results with one of the methods provided good results with the other method, which is of interest for the introduction of haplodiploidization in breeding schemes. The work required to obtain a doubled-haploid line was equivalent for the 2 methods.


Key words: androgenesis / interspecific hybridization / doubled haploid line

Mots clés : androgenèse / croisement interspécifique / haploïde-doublé