Free access
Issue
Agronomie
Volume 12, Number 10, 1992
Page(s) 873 - 880
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19921024
Agronomie 12 (1992) 873-880
DOI: 10.1051/agro:19921024

Application of commercial arbuscular endomycorrhizal fungal inoculants to the establishment of micropropagated grapevine rootstock and pineapple plants

P. Lovato, JP Guillemin and S. Gianinazzi

INRA-CNRS, laboratoire de Phytoparasitologie, Station de génétique et d'amélioration des plantes, INRA, BV 1540, 21034 Dijon Cédex, France

Abstract - Commercial inoculants of arbuscular mycorrhizal (AM) fungi were tested on 2 plant species. Micropropagated grapevine plantlets were grown in a greenhouse and inoculated with 2 commercial inoculants applied to the growth substrata. No physical or chemical effect of the sterilized inoculants was observed. Mycorrhizal grapevine plants showed a 3-fold increase in shoot growth as compared to control plants. Almost all root pieces were infected and the percentage of root length showing presence of the mycorrhizal fungus was ≈ 30%. The same inoculants were compared to efficient fungal isolates in micropropagated pineapple plants of 3 varieties grown in a controlled environment chamber with simulated tropical conditions. Plants grew better in acid than in alkaline soil, and Glomus sp (isolate LPA21) was more efficient in acid soil than both commercial inoculants. An increased inoculant dose from 1% to 3% sometimes caused an increase in root infection with increases or decreases in plant growth depending on pineapple variety or type of inoculum used. One inoculant tended to improve growth in alkaline soil, while another was more efficient in acid soil. The implications of the use of these products are discussed.


Résumé - Utilisation d'inoculums commerciaux de champignons endomycorhiziens pour l'établissement de porte-greffe de vigne et de plantes d'ananas micropropagés. Des inocula commerciaux de champignons endomycorhizogènes à arbuscules ont été éprouvés sur 2 plantes micropropagées, la vigne et l'ananas. Les porte-greffes de vignes micropropagés sont infectés avec 2 inoculums commerciaux mélangés aux substrats de culture et placés en serre. L'apport des inoculums commerciaux stérilisés n'a pas affecté la croissance des vitroplants écartant les effets chimiques et physiques de ces inocula. La croissance des vignes mycorhizées a été 3 fois supérieure à celle des plantes non-mycorhizées. Presque toutes les racines ont été infectées et le développement de l'infection est de l'ordre de 30%. Ces mêmes inoculums ont été comparés à des isolats endomycorhizogènes capables de stimuler la croissance des trois variétés de vitroplants d'ananas. Ces plantes présentaient une meilleure croissance dans le sol acide que dans le sol alcalin. Dans le sol acide, l'isolat de Glomus sp. (LPA21) est plus efficient sur la croissance des ananas que les inoculums commerciaux. L'augmentation des doses d'inoculums de 1 % à 3% est souvent liée à une élévation de l'infection endomycorhizienne. Par contre, les effets sur la croissance varient selon les combinaisons plante-hôte / inoculum utilisées. Un des inoculums commerciaux semble avoir été plus performant sur la croissance des vitroplants d'ananas dans le sol alcalin, tandis que l'autre inoculum l'était plus dans le sol acide. Les conséquences de l'utilisation de ces produits sont discutées.


Key words: grapevine / pineapple / micropropagation / arbuscular endomycorrhiza / plant growth / infection development

Mots clés : vigne / ananas / micropropagation / endomycorhize à arbuscule / croissance / infection endomycorhizienne