Free access
Issue
Agronomie
Volume 12, Number 10, 1992
Page(s) 831 - 836
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19921016
Agronomie 12 (1992) 831-836
DOI: 10.1051/agro:19921016

Screening of arbuscular endomycorrhizal fungi for establishment of micropropagated pineapple plants

JP Guillemin, S. Gianinazzi and A. Trouvelot

INRA-CNRS, laboratoire de Phytoparasitologie, Station de Génétique et d'Amélioration des Plantes, INRA, BV 1540, 21034 Dijon cédex, France

Abstract - Several arbuscular endomycorrhizal fungi (Glomus clarum (LPA16), Scutellospora pellucida (LPA20), Glomus sp. (LPA21), Glomus sp (LPA22) and Glomus sp (LPA25)) were tested for plant growth effects and infection development in Queen Tahiti, Smooth Cayenne (clone CY0) and Spanish varieties of micropropagated pineapple growing in an acid soil under growth chamber tropical conditions. Endomycorrhizal plants of all 3 pineapple varieties grew better than non-mycorrhizal plants. However, increase in plant growth was not related to infection development. Screening of different isolates of arbuscular endomycorrhizal fungi showed some specificity of fungi for promoting growth of the different pineapple varieties. Queen Tahiti and Smooth Cayenne pineapple plants associated with Glomus sp (LPA21) grew better than those infected with the other fungi, whilst best growth was obtained for the Spanish variety by inoculating plants with Glomus sp (LPA25). The root/shoot ratio was modified by endomycorrhizal inoculation, infected pineapple plants showing a greater increase in shoot production in comparison to root production.


Résumé - Sélection de champignons endomycorhizogènes à arbuscules efficients pour l'établissement d'ananas micropropagés. Plusieurs champignons endomycorhizogènes à arbuscules (Glomus clarum (LPA 16), Scutellispora pellucida (LPA20), Glomus sp (LPA21), Glomus sp (LPA22) and Glomus sp (LPA25)) ont été testés pour leur développement et leur effet sur la croissance de 3 variétés d'ananas micropropagés (Queen Tahiti, Cayenne lisse (clone CY0) et Spanish) cultivés dans un sol acide et dans une salle climatisée aux conditions tropicales. Pour les 3 variétés d'ananas testées, les vitroplants endomycorhizés présentent une meilleure croissance que les non inoculés. Cependant l'augmentation de croissance n'est pas liée avec l'importance de l'infection. La sélection des différents champignons endomycorhizogènes montrent une certaine spécificité fongique vis à vis des différentes variétés d'ananas. Ainsi les vitroplants des variétés Queen Tahiti et Cayenne lisse, associés avec Glomus sp (LPA21), présentent une meilleure croissance que ceux infectés avec les autres champignons tandis que la meilleure croissance pour la variété Spanish a été obtenue avec Glomus sp (LPA25). Le rapport du poids de matière fraîche racinaire sur le poids de matière fraîche aérienne est modifié par la présence de champignons endomycorhizogènes; l'effet endomycorhizien sur la croissance de la partie aérienne est supérieur à celui obtenu sur la partie racinaire des vitroplants.


Key words: micropropagated pineapple / arbuscular endomycorrhizal fungi / plant growth / infection development

Mots clés : ananas micropropagés / champignons endomycorhizogènes à arbuscules / croissance de la plante-hôte / infection endomycorhizienne