Free access
Issue
Agronomie
Volume 12, Number 9, 1992
Page(s) 711 - 721
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19920906
Agronomie 12 (1992) 711-721
DOI: 10.1051/agro:19920906

Activité nitrate réductase in vitro de jeunes plantules de blé (Triticum aestivum L) cultivées dans les conditions de détermination de la faculté germinative et après amélioration de la nutrition et de l'éclairement

O. Bazzigalupia, ME Derocheb, JC Lescureb, C. Bachelier and S. Tardif

a  INRA, domaine de la Minière, station nationale d'essais de semences (SNES), 78280 Guyancourt
b  INRA, Centre de Versailles, laboratoire du métabolisme et de la nutrition des plantes, 78026 Versailles Cedex, France

Résumé - Quand les plantules de blé croissent dans les conditions de détermination de la faculté germinative édictées par l'ISTA (International Seed Testing Association) : sable humidifié par de l'eau déminéralisée, 8 h par jour de lumière faible : 55 μmol photon.m -2.s-1, «milieu clos», leur activité nitrate réductase est très faible. En absence de nitrate, il peut s'agir d'une nitrate réductase constitutive, qui varie peu entre 3 et 12 j de croissance. La présence de KNO3 dans le milieu induit l'activité nitrate réductase qui augmente entre 3 et 6 jours, surtout dans les feuilles, puis reste constante et diminue entre 9 et 12 j; dans ce «milieu clos»; l'augmentation de l'intensité lumineuse, à 200 μmol photon.m-2.s-1, c'est-à-dire au-dessus du point de compensation en lumière, ne provoque pas l'accroissement de l'activité nitrate réductase que l'on observe si les plantules croissent en «milieu ouvert» : dans ce cas, la transpiration est possible et l'apport de nitrate de potassium ou mieux, de solution nutritive équilibrée, est journalier. Trois jours après le semis, l'activité nitrate réductase dans les racines correspond à plus de la moitié de l'activité totale des plantules; dès le 4e j, l'activité nitrate réductase dans la partie aérienne dépasse 50% de l'activité totale; elle atteint 90% au 6 e j quel que soit le traitement.


Abstract - In vitro nitrate reductase activity of wheat (Triticum aestivum L) seedlings grown under various nutrient and light conditions. When wheat seedlings were grown in conformity with ISTA (the International Seed Testing Association) rules ie on sand, deionized water, in a "closed environment" and at a light intensity of 55 μmol photon.m 2.s-1, nitrate reductase activity was very low as a constitutive form. Potassium nitrate induced nitrate reductase activity, which increased from the 3rd to the 6th d of growth, mainly in the leaves, then remained constant and decreased from the 9th to the 12th d. With a "closed environment", increasing irradiation up to 200 μmol photon.m-2.s -1, ie above the light compensation point, did not induce an increase in enzyme activity. In contrast, when seedlings grew in an "open environment", allowing transpiration and with a daily supply of potassium nitrate or better still a complete nutrient solution, activity was very significant. Three d after sowing, enzyme activity was essentially located in the roots. After 4 d of growth, shoot nitrate reductase activity rose to > 50% and attained 90% of whole plant activity on the 6th d.


Key words: in vitro nitrate reductase activity / Triticum aestivum / germinative potential / light intensity / equilibrated nutrition / closed environment / open environment

Mots clés : activité nitrate réductase in vitro / Triticum aestivum / faculté germinative / intensité lumineuse / nutrition équilibrée / milieu clos / milieu ouvert