Free access
Issue
Agronomie
Volume 12, Number 9, 1992
Page(s) 683 - 690
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19920903
Agronomie 12 (1992) 683-690
DOI: 10.1051/agro:19920903

Étude de la diversité génétique du blé tendre. II. Application à la prédiction de l'hétérosis

B. Picard, G. Branlard, FX Oury, P. Bérard and M. Rousset

INRA, station d'amélioration des plantes, domaine de Crouelle, 63039 Clermont-Ferrand Cedex, France

Résumé - L'éloignement génétique entre 33 lignées de blé tendre ayant servi à la production de 34 hybrides, a été estimé à partir de données biochimiques et à partir de l'étude des généalogies. Un dispositif multilocal a permis d'évaluer les hybrides et leurs parents, et de calculer les hétérosis pour le rendement, par rapport aux parents moyen et supérieur. Il n'apparaît aucune corrélation entre distances biochimiques et hétérosis, pas plus qu'entre le coefficient de parenté et l'hétérosis. L'intérêt de différentes mesures de distance pour la prédiction de l'hétérosis est discuté.


Abstract - A study of genetic diversity in wheat. II. Application to the prediction of heterosis. Genetic divergence between 33 wheat lines used to produce 34 hybrids was estimated from biochemical data and a study of pedigrees. A multilocation experiment permitted evaluation of parents and hybrids, and the calculation of mid-parent and high-parent heterosis (table I). There was no correlation, either between biochemical distances and heterosis, or between coefficients of parentage according to Malecot and heterosis (fig 1, tables II and III). The use of different distances for heterosis prediction has been discussed.


Key words: hybrid wheat / genetic diversity / distance / heterosis

Mots clés : blé hybride / diversité génétique / distance / hétérosis