Free access
Issue
Agronomie
Volume 12, Number 5, 1992
Page(s) 359 - 370
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19920502
Agronomie 12 (1992) 359-370
DOI: 10.1051/agro:19920502

Comportement au champ de 32 cultivars de palmier dattier vis-à-vis du bayoud : 25 années d'observations

M. Saaidi

INRA Maroc, centre régional de Haouz-Présahara, BP 533, Marrakech, Maroc

Résumé - La plantation de cultivars résistants reste actuellement la seule méthode efficace de lutte contre la fusariose vasculaire du palmier dattier. La synthèse de 25 années d'observations sur des essais installés en terrain naturellement infesté à Zagora (Maroc) a permis de mieux classer les 32 cultivars testés en fonction de leur sensibilité au Bayoud. Le degré de résistance des génotypes est traduit par le taux cumulé de mortalité au bout de 25 ans après la plantation. Mais il a été également tenu compte de la présence de symptômes chroniques particulièrement fréquents sur certains génotypes et qui n'aboutissent pas obligatoirement à la mort des plantes. Sur l'ensemble, 3 cultivars se sont montrés totalement résistants (Bou Sthammi-noire, Tadment et Bou Sthammi-blanche) puisqu'ils n'ont jamais présenté de symptômes. Quatre cultivars (Sair-Layalet, Iklane, Bou Feggous-ou-Moussa et Bou-Slikhène) sont très tolérants : ils n'ont jamais montré de mortalité, même s'ils manifestent parfois quelques rares symptômes. Les autres cultivars présentent une variation continue dans leur réaction depuis une certaine tolérance jusqu'à la grande sensibilité. Cette variation continue traduit la grande diversité des génotypes et la complexité du déterminisme de la résistance. Par ailleurs, certains cultivars présentent une sensibilité limitée à leur jeune âge alors que les attaques progressent constamment sur la majorité des génotypes sensibles.


Abstract - Field behaviour of 32 date palm cultivars towards bayoud: a 25-year survey. Planting resistant cultivars constitutes the only efficient method available to control fusarium wilt (bayoud) in date palm. Twenty-five years ago, a trial was set up in naturally-infested open fields in Zagora (Morroco) to assess the resistance level of 32 cultivars. The observations reported in this paper enabled the cultivars to be ranked into several classes corresponding to their susceptibility to bayoud. The level of genotype resistance was characterized by the percentage of dead plants 25 years after plantation. However, in some cultivars, chronic symptoms were observed that did not necessarily induce plant mortality. Only 3 cultivars were totally resistant (Bou Sthammi-noire, Tadment and Bou Sthammi-blanche), all plants surviving without any symptom of disease. Four cultivars (Sair-Layalet, Iklane, Bou Feggous-ou-Moussa and Bou-Slikhene were tolerant to bayoud: a few plants showed symptoms of disease but did not die. Other cultivars showed a range of intermediate levels between total resistance and marked susceptibility. This continuous variation indicated a large diversity of genotypes and complexity of resistance determinism. Moreover, some cultivars were susceptible only when young, during the 10 first years of culture; in most of the cultivars however, the disease progression curve did not alter with plant age.


Key words: Phoenix dactylifera = date palm / bayoud disease / cultivar / field resistance

Mots clés : Phoenix dactylifera = palmier dattier / bayoud / cultivar / résistance au champ