Free access
Issue
Agronomie
Volume 12, Number 1, 1992
Page(s) 85 - 96
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19920108
Agronomie 12 (1992) 85-96
DOI: 10.1051/agro:19920108

Principaux facteurs de la germination de Heracleum sphondylium L : importance de l'oxygène

P. Jauzein and A. Mansour

ENSH, laboratoire de malherbologie, 4, rue Hardy, RP 914, 78009 Versailles Cedex

Résumé - Heracleum sphondylium est une ombellifère de friches qui ne supporte pas un travail du sol intensif. Cette sensibilité s'explique non seulement par la biologie d'hémicryptophyte mais aussi par les caractères germinatifs; la levée s'effectue de façon très homogène au début du printemps, aussi bien en surface qu'en profondeur, si bien qu'aucun stock semencier ne peut persister en terrain perturbé. La régularité des germinations à la sortie de l'hiver est la conséquence d'une levée de dormance par le froid et l'humidité, conditions nécessaires à la réduction des inhibitions tégumentaires mais, surtout, à la maturation de l'embryon; aussi bien la levée de dormance primaire que le remplissage de l'embryon ne se déroulent qu'à une température inférieure à 10 °C. Cette exigence thermique s'explique simplement par un besoin en oxygène relativement élevé, satisfait à une température où la diffusion de ce gaz est facilitée : meilleure solubilisation, limitation des réactions de fixation. Les enveloppes (téguments et substances de réserve) ont, ainsi, un rôle complexe de régulation de la quantité d'oxygène et de la qualité d'éléments nutritifs disponibles. Après une phase d'hypoxie empêchant la germination à contre-saison, l'embryon dispose en fin d'hiver du flux idéal pour son développement, correspondant à une atmosphère environnante riche de 10-15% d'oxygène.


Abstract - Principal factors in the germination of Heracleum sphondylium L : importance of oxygenation. Heracleum sphondylium is an umbellifer found on uncultivated soil which cannot tolerate intensive cultivation. This sensitivity may be explained not only by the biology of the hemicryptophyte, but also by its germination characteristics: the seedlings emerge nearly simultaneously at the beginning of spring, near the surface as well as from deeper levels, in such a way that no live seeds can persist if the soil has been disturbed. The regularity of germination at the end of winter is the consequence of dormancy breaking by cold and moisture, necessary conditions for the reduction of tegumentary inhibition, but more especially for the maturation of the embryo. Thus dormancy breaking as well as embryo swelling do not take place unless the temperature is below 10 °C. This thermal requirement may be explained simply by the need for a relatively high level of dissolved oxygen around the seed, which may be satisfied at a temperature at which the diffusion of this gas is facilitated, making it more soluble and limiting its fixation reactions. The seed envelopes (seed coats and endosperm) thus play a complex role in regulating the availability quantity of oxygen and nutritive elements. After a phase of hypoxia preventing germination in the off-season, there is an ideal flow rate for the development of the embryo by the end of winter, ie is when the surrounding atmosphere reaches a partial pressure of 10 to 15% oxygen.


Key words: embryo immaturity / oxygenation / Apiaceae

Mots clés : immaturité embryonnaire / oxygénation / Apiaceae