Free access
Issue
Agronomie
Volume 11, Number 8, 1991
Page(s) 689 - 698
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19910806
Agronomie 11 (1991) 689-698
DOI: 10.1051/agro:19910806

Effects of low temperatures on the first development stages and protein composition of two genotypes of Lupinus albus L

P. Villais, A. Kersulec and J. Citharel

Laboratoire de Physiologie Végétale, Université de Rennes I, 35042 Rennes Cedex, France

Abstract - Some characteristics related to low temperature effects were studied in 2 white lupin genotypes: a spring one (Lutop) and a winter one (LA99). These characteristics concerned seed imbibition and germination and protein metabolism in young plants. Low temperatures influenced protein metabolism: they stimulated synthesis of some proteins, suppressed synthesis of others and had no apparent effect on some others. The spring genotype showed more important alterations in the young, growing organs (root tips, leaves, shoot apices) whereas, in the winter form, alterations were more important in fully developed leaves. The most hydrophilic proteins seemed to be the most concerned by these alterations.


Résumé - Effets des basses températures sur les premiers stades de développement et la composition protéique de 2 génotypes de Lupinus albus L. L'étude de deux génotypes du Lupin blanc, l'un «de printemps» (Lutop), l'autre «d'hiver» (LA99) a permis de mettre en évidence certains effets des basses températures sur l'imbibition des graines, leur germination et le métabolisme protéique des jeunes plants. À basse température, l'inhibition et la germination ne diffèrent pas de façon importante pour les deux variétés (fig 1 et 2). Toutefois, une faible imbibition de la germination (de l'ordre de 5%) se manifeste pour la variété Lutop placée à 5 °C dès le début de l'apport d'eau. L'analyse des protéines indique que l'action du froid se traduit par une activation, une inhibition ou n'a aucun effet, sur la synthèse de différents polypeptides. Pour la variété de printemps, ces variations sont nettement plus marquées au niveau des organes jeunes en croissance (racines (fig 3 et 4), feuilles (fig 6), apex caulinaires (fig 5)). Au contraire, pour la forme d'hiver, elles sont plus importantes au niveau des feuilles complètement formées (fig 6). Les protéines les plus hydrophiles semblent plus affectées par ces modifications. Les réponses des deux génotypes de lupin blanc à l'action des basses températures sur la composition en protéines indiquent donc des modifications du métabolisme des protéines. Ces modifications dépendent de la variété et de chaque organe étudié. De plus, elles traduisent une résistance (ou une adaptabilité) relativement importante du génotype de printemps à l'action du froid.


Key words: protein analysis / CLHP / genetic expression

Mots clés : analyse des protéines / CLHP / expression génétique