Free access
Issue
Agronomie
Volume 11, Number 8, 1991
Page(s) 659 - 667
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19910803
Agronomie 11 (1991) 659-667
DOI: 10.1051/agro:19910803

Étude du comportement de deux variétés de soja dans le Nord de la France. Influence de la densité

I. Lejeune-Henaut

INRA, laboratoire de génétique et d'amélioration des plantes, 80200 Estrees-Mons, France

Résumé - Le comportement de 2 variétés de soja du groupe de maturité 000 a été étudié en 1988 et 1989, en conditions de plein champ dans le Nord de la France. Ces 2 génotypes se différencient par leur croissance indéterminée (Sito) ou semi-déterminée (Fiskeby). L'étude a été réalisée pour des peuplements de 40, 80 et 120 plantes par m2. La floraison et la croissance des fruits débute avant que la croissance de l'appareil végétatif ne soit terminée. Cette période de compétition pour les assimilats est plus longue chez Sito que chez Fiskeby. À 40 et 80 plantes par m 2, la production en graines de Sito est supérieure à celle de Fiskeby. Dans ces conditions, le rendement est relié positivement à la quantité maximale de matière sèche végétative élaborée par le peuplement. Le passage de 40 à 80 plantes par m2 permet d'augmenter le rendement en produisant une plus grande quantité de matière sèche végétative, par unité de surface. À 120 plantes/m2, la variété semi-déterminée Fiskeby a un rendement plus élevé que Sito. À cette densité, ni la matière sèche végétative maximale, ni l'indice de récolte ne différencient les 2 variétés. Les raisons de ce comportement sont donc à rechercher au niveau de la capacité du couvert végétal à produire des assimilats et à les transférer jusqu'aux grains.


Abstract - Soybean behaviour in the north of France. Comparison between semi-determinate and indeterminate types and effects of plant population. The behaviour of 2 soybean varieties of maturity group 000 was studied in the north of France in 1988 and 1989 under field conditions. These 2 genotypes differ in their growth habit: indeterminate (Sito) and semi-determinate (Fiskeby). This experiment was conducted on populations of 40, 80 and 120 plants/m2. Blooming and fruit growth begin before vegetative growth is fully completed (figs 1, 2). This competition period for assimilates is longer for Sito than for Fiskeby. At 40 and 80 plants per m2, Sito grain production is more important than that of Fiskeby (fig 4). Under these conditions, grain yield is positively related to maximum vegetative dry weight (fig 3). The 80 plant/m2 population allows a higher grain yield than the 40 plant/m 2 by producing more vegetative dry weight on the same area basis (fig 3; table III). At 120 plants/m2, the semi-determinate variety Fiskeby shows a higher grain yield than Sito. At this density, maximum vegetative dry weight and harvest index are the same for both genotypes (fig 3, tables III, IV) and cannot explain the yield difference. Reasons for this behaviour have to be investigated at the level of the canopy's capacity for assimilate production and translocation.


Key words: Glycine max L Merrill = soya cv Sito and Fiskeby / density / competition / vegetative dry weight / grain yield

Mots clés : Glycine max L Merrill = soja cv Sito et Fiskeby / densité / compétition / poids de matière sèche végétative / rendement en grain