EDP Sciences Journals List
Free access
Issue Agronomie
Volume 11, Number 7, 1991
Page(s) 555 - 560
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19910703

Agronomie 11 (1991) 555-560
DOI: 10.1051/agro:19910703

A new source of resistance to bacterial wilt of eggplants obtained from a cross: Solanum aethiopicum L × Solanum melongena L

G. Anoa, Y. Hebertb, P. Priorc and CM Messiaend

a  INRA CRAAG, Station d'Amélioration des Plantes, BP 1232, 97184 Pointe-à-Pitre Cedex
b  INRA, station d'Amélioration des Plantes Fourragères, 86600 Lusignan
c  INRA CRAAG, Station de Pathologie Végétale et de Malherbologie, BP 1232, 97184 Pointe-à-Pitre Cedex, Guadeloupe
d  INRA, Station de Biologie et de Pathologie Végétale, Place Viala, 34060 Montpellier Cedex, France

Abstract - As the eggplant hybrid F1 Kalenda no longer showed enough resistance to Pseudomonas solanacearum EF Smith in Guadeloupe and Martinique (French West Indies), a new breeding program was undertaken using Solanum aethiopicum as source of resistance. Despite sterility problems encountered during the first generations, selection was conducted under an artificial inoculation test according to a recurrent selection scheme including backcrosses by Solanum melongena. From the second backcross it was possible to obtain families with a high level of resistance to bacterial wilt, as well as a wide variation in the shape and colour of the fruits.


Résumé - Une nouvelle source de résistance au flétrissement bactérien obtenue à partir d'un croisement entre Solanum aethiopicum L et Solanum melongena L. Un nouveau programme de sélection d'aubergines utilisant Solanum aethiopicum L comme source de résistance à Pseudomonas solanacearum EF Smith a été lancé en Guadeloupe et en Martinique; l'hybride F1 Kalenda ne manifestant plus une résistance suffisante. La sélection a pu être réalisée malgré d'importants problèmes de stérilité rencontrés pendant les premières générations. Elle fut conduite généralement sous inoculation artificielle selon un modèle de sélection récurrente avec des phases de backcross par Solanum melongena L. Après le second backcross, il fut possible de sélectionner des familles manifestant un haut degré de résistance à la bactérie et possédant une très large variabilité pour la forme et la coloration du fruit.


Key words: Solanum melongena / Solanum aethiopicum / Pseudomonas solanacearum / resistance / recurrent selection

Mots clés : Solanum melongena / Solanum aethiopicum / Pseudomonas solanacearum / résistance / sélection récurrente