Free access
Issue
Agronomie
Volume 11, Number 6, 1991
Page(s) 511 - 519
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19910608
Agronomie 11 (1991) 511-519
DOI: 10.1051/agro:19910608

A computarized warning system for fire blight control

C. Jacquart-Romona and JP Paulinb

a  Météo-France, Subdivision d'Agrométéorologie, 2, Avenue Rapp, 75341 Paris Cedex 07
b  INRA, Station de Pathologie Végétale, Rue Georges Morel, 49070 Beaucouzé, France

Abstract - A warning system for the control of fire blight in pear and apple has been described. It is based upon the determination at the local level of a climatic potential (CP), and an inoculum potential (IP). These potentials are combined in order to estimate an overall level of risk. A recommended control measure is associated with this risk. Among the inputs required, climatic data, forecast of certain climatic parameters and precise information about the disease situation in the plot and its surroundings are essential. The warning system is computerized, and has been devised for use with an IBM-PC personal microcomputer; its availability to growers and plant protection services is presently under study.


Résumé - Un système d'avertissement informatisé pour la lutte contre le feu bactérien. La lutte contre le feu bactérien est rendue particulièrement difficile par l'irrégularité des infections provoquées par la bactérie responsable (E amylovora). Dans une semblable situation, un système d'avertissement constitue une aide déterminante. Le système proposé prend en compte au niveau de la parcelle 2 des facteurs de la variabilité de la maladie : le climat et le niveau d'inoculum. Un potentiel climatique (PC) (tableaux I, II, III) est déterminé en fonction du climat auquel le verger a été soumis depuis le 1er février de l'année en cours et à partir des prévisions du temps à 2 j (températures, pluie). Un potentiel d'inoculum (PI) (tableaux IV, V, VI) est établi notamment d'après les connaissances du développement local de la maladie dans le passé, et de son activité observée actuelle. Il est tenu compte également de la phénologie de l'hôte; 3 périodes sont considérées : préfloraison (stades D à E2), floraison (E2 à G), postfloraison (après le stade G). En postfloraison, l'état physiologique de l'hôte doit être précisé (croissance, présence de floraison d'été). La combinaison de ces potentiels, spécifique à chacune de ces périodes permet la définition d'un conseil de lutte, gradué en 3 niveaux (ne pas intervenir, réaliser une visite du verger, traiter chimiquement) (tableaux VI, VII, VIII). Ce système, d'utilisation simple, est prévu pour fonctionner sur un micro-ordinateur compatible PC. II demande, pour donner satisfaction, que plusieurs conditions soient réunies : en particulier une étude climatique préalable de la zone est nécessaire, de même que la disponibilité de prévisions météorologiques adaptées. De plus, une connaissance locale des conditions dans lesquelles se développe le feu bactérien (sensibilité variétale, vecteurs, plantes hôtes secondaires, fertilisation) reste indispensable. Les 3 produits utilisables dans la lutte en France (fluméquine, cuivre, phosétylaluminium) peuvent être associés à l'utilisation de ce système d'avertissement, dont la diffusion auprès des arboriculteurs et des services de la protection des végétaux est en cours d'étude.


Key words: bacterial disease / warning system / Malus = apple / Pyrus communis = pear / Erwinia amylovora

Mots clés : bactériose / lutte raisonnée / Malus = pomme / Pyrus communis = poire / Erwinia amylovora