Free access
Issue
Agronomie
Volume 11, Number 6, 1991
Page(s) 473 - 482
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19910604
Agronomie 11 (1991) 473-482
DOI: 10.1051/agro:19910604

Influence du premier cycle de sélection récurrente appliquée à une population de blé tendre d'hiver

P. Brabanta, J. Kervellab, G. Doussinaultc, E. Picarda, M. Roussetd, H. Cortia and JP Meuniera

a  CNRS-INRA-UPS, station de génétique végétale, ferme du Moulon, 91190 Gif-sur-Yvette
b  INRA, station de recherche fruitière méditerranéenne, domaine de Saint-Paul, 84140 Montfavet
c  INRA, centre de Rennes, station d'amélioration des plantes, BP 29, 35650 Le Rheu
d  INRA, station d'amélioration des plantes, domaine de Crouelle, 63039 Clermont-Ferrand Cedex, France

Résumé - Une sélection récurrente multicaractère, multilocale et à cycle court est appliquée à une population de blé tendre d'hiver. L'influence du premier cycle de sélection a été jugée en comparant 76 familles S7 extraites de la population issue de l'intercroisement de 16 lignées fondatrices, avec 78 familles S5 extraites de la population issue de l'intercroisement des familles sélectionnées au premier cycle. Les caractères étudiés sont le rendement et certaines de ses composantes, des caractères liés au développement (date d'épiaison et hauteur) et des facteurs de stabilité du rendement (résistance à la verse, résistance à l'oïdium). La sélection pratiquée a permis un progrès sur la résistance à l'oïdium et sur le poids de 100 grains. Pour le rendement, il n'y a pas eu de gain, la distribution de ce caractère dans la population d'origine présente une dissymétrie droite qui disparaît dans la population issue du premier cycle. Les variances génétiques estimées pour les caractères soumis à la sélection restent stables ou diminuent. La corrélation génétique entre hauteur et rendement est la seule faisant intervenir le rendement qui soit modifiée. Les caractères entre lesquels les corrélations génétiques sont le plus modifiées sont : la hauteur, la date d'épiaison, la largeur de la feuille de l'épi et le nombre d'épillets par épi. Les corrélations environnementales sont stables.


Abstract - Effect of the first cycle of recurrent selection on a wheat population. A multitrait, multilocal and short cycle recurrent selection (RS) procedure was used to improve the agronomic value of a population of winter wheat. The influence of the first RS cycle was evaluated through comparison of inbred families issued from the interbreeding of 16 founder lines and the population obtained after the first cycle. Seventy-six S7 families represented the original population and 78 S5 the selected population. Observed traits were yield and some of its components (mean kernel weight, number of spikelets per spike, weight of 5 spikes), earliness, plant height, width and length of flag leaf, lodging and powdery mildew tolerance. An improvement was obtained for mean kernel weight and powdery mildew tolerance but no improvement was observed for yield (table I). Distribution of this last trait was skewed in the original population and became normal after the first RS cycle (fig 1). Genetic variances of selected traits remained stable or diminished after the first cycle (table II). Some genetic correlations with yield were not modified, except for plant height (table III). Genetic correlations involving plant height, earliness, width and length of flag leaf and number of spikelets per spike were modified. Environmental correlations were stable (table III).


Key words: wheat / recurrent selection / multitrait selection / correlation

Mots clés : blé / sélection récurrente / sélection multicaractère / corrélation