Free access
Issue
Agronomie
Volume 11, Number 5, 1991
Page(s) 387 - 394
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19910506
Agronomie 11 (1991) 387-394
DOI: 10.1051/agro:19910506

Detection of pea seed-borne mosaic virus virion and pinwheel inclusion body proteins in leaf and seed tissues of pea (Pisum sativum L) by immunogold labelling

D. Wang, RD Woods, AG Swaby and AJ Cockbain

AFRC Institute of Arable Crops Research, Rothamsted Experimental Station, Harpenden, Herts, AL5 2JQ, UK

Abstract - An immunogold labelling procedure was developed to detect pea seed-borne mosaic virus (PSbMV) virion and pinwheel inclusion body proteins in leaf and seed tissues of pea and to study the cytology of PSbMV infection in this host. Ultrathin sections were treated with immunoglobulin prepared against either PSbMV particles or PSbMV pinwheel inclusion bodies. The sections were then probed with gold-labelled goat antirabbit immunoglobulin. With immunoglobulin against PSbMV particles, virus particles, but not pinwheel and crystalline inclusions, were specifically labelled. With immunoglobulin against pinwheel inclusion bodies, pinwheel inclusion bodies (bundles and scrolls) were specifically labelled, but neither PSbMV particles nor its crystalline inclusion bodies were labelled, showing that the crystalline inclusion body protein was unrelated to either virus coat protein or the pinwheel inclusion protein. When cotyledon and plumule sections cut from fixed seed tissues were treated with the 2 types of immunoglobulin, only PSbMV particle bundles were labelled, indicating that in seed tissues, the pinwheel inclusion was structurally different from that in leaf tissues.


Résumé - Détection du virion de la mosaïque du pois et des protéines d'inclusions cytoplasmiques dans les feuilles et les grains de pois (Pisum sativum L) par immuno-marquage à l'or. Un immuno-marquage à l'or colloïdal a été optimisé pour la détection in situ du virus et des inclusions cytoplasmiques (CCI) dans les tissus foliaires et les grains de pois infectés par le pea seed-borne mosaic virus (PSbMV) (figs 1, 2, 3, tableau I). Des coupes ultrafines de tissu ont été incubées en présence d'anticorps de lapin préparés soit contre le virus, soit contre les CCI, puis ont été traitées par des anticorps de chèvre anti-lapin couplés à des billes d'or colloïdal. Avec le sérum anti virus, seules les particles virales ont été décorées, les CCI et les inclusions cristallines ne présentant aucun marquage (fig 4). Avec le sérum anti-CCI, les inclusions cytoplasmiques cylindriques ont été marquées alors que le virus et les inclusions cristallines n'ont pas été reconnus (figs 5, 6). Ces résultats montrent que les inclusions cristallines ne sont sérologiquement reliées ni au virus ni aux CCI. Quand des coupes de cotylédon ou de gemmule réalisées à partir de graines préalablement fixées ont été traitées avec ces 2 anticorps, seuls les amas de particules virales ont été décorés indiquant une différence de structure entre les CCI formées dans les feuilles et celles formées dans les graines (fig 7).


Key words: immunogold labelling / PSbMV / viral particle / inclusion body

Mots clés : marquage immunologique à l'or / PSbMV / virion / inclusion