Free access
Issue
Agronomie
Volume 11, Number 5, 1991
Page(s) 359 - 368
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19910503
Agronomie 11 (1991) 359-368
DOI: 10.1051/agro:19910503

Méthodologie de l'amélioration de blé tendre (Triticum aestivum L). I. Création par croisements et analyse d'une population artificielle à 16 parents, base de cette étude méthodologique

G. Thomasa, M. Roussetb, M. Pichonb, M. Trotteta, G. Doussinaulta and E. Picardc

a  INRA, station d'amélioration des plantes, domaine de la Motte, BP 29, 35650 Le Rheu
b  INRA, station d'amélioration des plantes, domaine de Crouelle, 63039 Clermont-Ferrand
c  GIS Moulon, Ferme du moulon, 91190 Gif-sur-Yvette, France

Résumé - L'utilisation de la sélection récurrente, généralisée pour les espèces allogames, est peu fréquente chez les espèces autogames du fait des difficultés d'obtention de populations de départ et d'hybridation pour les intercroisements. Pour une étude méthodologique incluant sélection récurrente et création variétale (lignées) chez le blé tendre, une population PA a été réalisée. Elle a pour origine 16 parents lignées pures choisis pour leurs performances propres et leur complémentarité dans une optique d'amélioration large. Sa création résulte d'intercroisements selon un schéma pyramidal équilibré à partir de croisements manuels. Les caractéristiques de cette population, base de départ d'une étude méthodologique présentée ultérieurement, sont analysées et discutées pour de nombreux caractères utiles à l'amélioration du blé. Sur la base des valeurs moyennes et de la variabilité intra-population, cette analyse révèle l'intérêt de la combinaison multiple des lignées parentales et l'efficacité de la série de recombinaisons appliquée dans le schéma pyramidal.


Abstract - Breeding methodology in wheat (Triticum aestivum L). I. Creation and study of a 16-parent artificial population. Recurrent selection, though largely used in outbreeding species, is rarely introduced in self breeding species selection schemes because of initial population production difficulties and of difficult hybridization for intercrossing. For a methodological study including recurrent both selection and pure-line breeding in wheat, an artificial population named PA has been introduced. It comes from 16 parents chosen for their own value and their complementarity for large breeding purposes. It has been produced by manual intercrossing on a pyramidal balanced pattern. The population features are presented and discussed for many characters useful in wheat breeding improvement. This study shows the positive effects of the multiple combination of parents and the efficiency of four recombination cycles introduced in this pyramidal crossing scheme for mean values and intrapopulation variability.


Key words: basic population / pyramidal intercrossing / parental choice / selection methods

Mots clés : population de base / croisement pyramidal / choix des parents / comparaison de méthodes