Free access
Issue
Agronomie
Volume 11, Number 5, 1991
Page(s) 335 - 352
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19910501
Agronomie 11 (1991) 335-352
DOI: 10.1051/agro:19910501

Sélection récurrente chez les autogames pour l'amélioration des variétés lignées pures : une revue bibliographique

J. Kervellaa, I. Goldringerb and P. Brabantb

a  INRA, station de recherches fruitières méditerranéennes, domaine Saint-Paul, 84143 Montfavet cedex
b  INRA-UPS-CNRS, station de génétique végétale, ferme du Moulon, 91190 Gif-sur-Yvette, France

Résumé - Les améliorateurs de plantes autogames pratiquent une forme de sélection récurrente. Mais ce sont des croisements simples entre lignées pures précédemment sélectionnées qui sont la base d'un nouveau cycle de sélection et de croisements. La durée du cycle, les nombreuses générations d'autofécondations avant l'intercroisement et l'étroitesse de la base génétique de départ risquent d'être des facteurs limitants du progrès génétique à long terme. Pour éviter ces inconvénients, de nombreux expérimentateurs ont appliqué à des espèces autogames des schémas de sélection récurrente plus proches de ceux utilisés dans l'amélioration des allogames. Afin d'évaluer l'intérêt de tels schémas pour l'amélioration de la valeur en lignée des autogames, nous avons effectué une revue bibliographique des expériences. Celle-ci, non exhaustive, concerne un grand nombre d'espèces : avoine, blé, orge, sorgho, soja, haricot, coton et tabac, pour une période allant jusqu'en 1989. Après une étude des modalités d'application des principes de la sélection récurrente, nous faisons un bilan des résultats obtenus et nous en discutons la portée.


Abstract - Recurrent selection for the breeding of autogamous species with pure line varieties: a critical review. Breeders of autogamous species traditionally apply a sort of recurrent selection scheme. But the genitors of a new cycle of selection and intercrossing are pure lines, and intercrossing consists of a few single crosses. The length of such cycles, the high number of selfing generations before intercrossing and the narrow genetic base tend to limit the long-term genetic gain. To avoid these drawbacks, recurrent selection schemes closer to those used in the breeding of allogamous species have been applied to autogamous species in many experiments. In order to evaluate the interest of such schemes for improving pure line value of autogamous species, a set of experiments, carried out up to 1989, has been reviewed which concern a large number of species: oat, wheat, barley, sorgho, soybean, bean, tobacco and cotton. After an analysis of the modalities used in the recurrent selection schemes applied (table I and II), a synthesis of the results obtained is presented (table III) and their significance discussed.


Key words: recurrent selection / genetic gain / genetic variability / autogamous species / pure line value

Mots clés : sélection récurrente / progrès génétique / variabilité génétique / autogame / valeur en lignées