Free access
Issue
Agronomie
Volume 11, Number 4, 1991
Page(s) 315 - 324
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19910408
Agronomie 11 (1991) 315-324
DOI: 10.1051/agro:19910408

Faune du sol et microflore. I. Modèle animal et paradoxe fonctionnel

M. Pussard

INRA, station de recherches sur la faune du sol, 17, rue Sully, 21034 Dijon Cedex, France

Résumé - La lecture de la littérature nous apprend que la faune contribue à accroître de façon significative l'activité biologique d'un sol alors qu'elle ne participe que très peu au métabolisme global du milieu. Ce paradoxe caractérise le rôle des animaux dans le système des décomposeurs. En général, cet effet de stimulation est attribué à la libération par les animaux de substrats nutritifs supplémentaires utilisables par la microflore. Cette interprétation n'est cependant pas compatible avec les caractéristiques biologiques du modèle animal : en raison de leur forte taille individuelle et de la biomasse de leurs populations, les animaux ont une activité métabolique globalement négligeable par rapport à celle de la microflore. Le niveau de stimulation observé en leur présence ne peut donc être attribué totalement à de banales relations trophiques. Il est nécessaire d'envisager un autre mécanisme consommant moins d'énergie et de matières. La comparaison des principales caractéristiques des divers groupes zoologiques montre que les protozoaires devraient jouer un rôle particulièrement important dans le système saprophage et en particulier dans l'agrosystème.


Abstract - Soil animals and microflora. I. Animal pattern and functional paradox. A survey of the literature shows that the direct contribution of the fauna to total soil metabolism is negligible but that the fauna increases soil activity significantly. This stimulating effect is generally attributed to animal activity which releases further nutriments for microflora. This interpretation does not correspond with the biological characteristics of the animal model, due to their large size, and biomass of the animals, their metabolism is much lower than that of microflora. Animals cannot release sufficient nutriments to stimulate the microflora. Another stimulating mechanism which consumes less energy and matter therefore has to be considered. A survey of the animal pattern shows that protozoa must play an important role in decomposing systems and agrosystems.


Key words: soil fauna / animal-microflora relation / microbial stimulation / animal activity / animal metabolism

Mots clés : faune du sol / relation animal-microflore / stimulation microbienne / activité animale / métabolisme animal