Free access
Issue
Agronomie
Volume 11, Number 4, 1991
Page(s) 247 - 257
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19910402
Agronomie 11 (1991) 247-257
DOI: 10.1051/agro:19910402

Réaction à un composé salivaire et tolérance à la coupe de génotypes de Dactylis glomerata L issus de populations ayant une expérience contrastée du pâturage

M. Filya, C. Toscaa and G. Balentb

a  Université Toulouse , laboratoire d'écologie végétale, 39, allée Jules Guesde, 31062 Toulouse cedex
b  INRA, centre de recherche de Toulouse, URSAD BP 27, 31326 Castanet-Tolosan cedex, France

Résumé - Une étude comparative est réalisée sur 8 génotypes de dactyle (Dactylis glomerata L) récoltés dans 2 parcelles des Pyrénées qui ne diffèrent que par l'intensité du pâturage qui s'y exerce depuis 30 ans. Nous montrons, à l'aide de mesures de biomasses effectuées sur des plantes cultivées en pots à partir d'une talle unique : - que certains génotypes tolèrent mieux que d'autres la coupe, simulant le pâturage; - que la thiamine, mimant la salive des bovins, n'a pas d'effet constant sur la repousse des plantes; - qu'il y a une cohérence entre la capacité de repousse des génotypes et l'expérience que les populations ont du pâturage depuis 30 ans. Des notations du stade phénologique (structure morphologique) lors de chaque coupe permettent d'expliquer le cas particulier d'un génotype présentant une photosynthèse nette particulièrement forte en fin d'expérience (15 semaines après l'installation) : les plantes correspondant à ce génotype avaient en effet épié avant la première coupe. On en conclut que le stade phénologique des plantes est très important à considérer pour l'examen de leur capacité de repousse et qu'il doit être pris en compte avant de conclure à des réactions photosynthétiques spécifiques à la défoliation.


Abstract - Examination of potential effect of a salivary chemical and defoliation tolerance of Dactylis glomerata L genotypes with diverse histories of grazing management. Eight genotypes of Dactylis glomerata L plants were obtained from 2 more or less heavily grazed grasslands (grazed for 30 yr). Yield of individual plants produced from a single tiller were compared (table I) and it was observed that : - some genotypes are more tolerant to clipping (simulated grazing) than others (figs 1, 2); - thiamine, simulating cattle saliva has no constant effect on regrowth (fig 1); - clipping tolerance of genotypes was consistent with the grazing experience of population over a 30-yr period (fig 1). Phenologic records for each cutting provided an explanation for the case of a genotype («D», fig 4) which exhibited high net photosynthesis at the end of the experiment (15 wk after transplantation). These plants produce fertile tillers before the first cut. We conclude that the phenologic stage of plants is very important to consider in the examination of regrowth capacity and must be taken into consideration before putting forward a conclusion relating to specific photosynthetic response to defoliation.


Key words: biomass / defoliation / thiamine / herbivore / regrowth / photosynthesis

Mots clés : biomasse / défoliation / thiamine / herbivore / repousse / photosynthèse