Free access
Issue
Agronomie
Volume 11, Number 1, 1991
Page(s) 9 - 16
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19910102
Agronomie 11 (1991) 9-16
DOI: 10.1051/agro:19910102

Effet d'une réduction du rayonnement incident sur l'émission des racines adventives du maïs en début de cycle

S. Pellerin, A. Blatz and B. Petit

INRA, laboratoire d'agronomie, BP 507, 68021 Colmar, France

Résumé - On a étudié au champ l'effet d'une réduction de l'alimention carbonée sur l'émission en début de cycle des racines adventives du maïs (Zea mays L variété Déa). Les plantes ont été ombrées grâce à des filets posés au stade 4-5 feuilles visibles en 1987 et 1988. Trois types de filets ont été utilisés. Le rayonnement mesuré à l'intérieur des ombrages correspondait respectivement à 84% (traitement I), 30% (traitement II) et 20% (traitement III) du rayonnement extérieur. Des mesures de température de l'air et de température du sol ont également été effectuées sous les ombrages. Des plantes ont été prélevées régulièrement pour suivre la croissance des parties aériennes et l'émission des racines adventives. A la récolte, on a compté le nombre final de racines par entre-noeud. Les résultats montrent qu'il y a eu sous les ombrages une moindre croissance des plantes et un retard de l'apparition des feuilles et des racines adventives. Quel que soit le traitement, on observe une même relation linéaire entre le nombre d'entre-noeuds ayant émis des racines et le nombre de feuilles visibles. La synchronie entre les émissions foliaires et racinaires n'a donc pas été modifiée. On observe également une relation entre la biomasse aérienne des plantes et le nombre total de racines adventives émises. Sur les premiers entre-noeuds (E2-E5), le nombre final de racines est identique dans les traitements ombrés et non ombrés bien que l'émission racinaire sur ces entre-noeuds ait eu lieu pendant la période d'ombrage. Sur ces entre-noeuds, le nombre final de racines émises ne serait donc pas régulé en fonction de l'alimentation carbonée de la plante. Sur l'entrenoeud 6 (E6), par contre, le nombre de racines est significativement plus faible dans les traitements ombrés quand l'émission sur cet entre-noeud a eu lieu pendant la période d'ombrage. Ces résultats sont convergents avec les observations d'autres auteurs qui ont montré qu'à partir de E6 le nombre de racines émises est inférieur au nombre d'ébauches racinaires présentes.


Abstract - Effect of shading on the emission of adventitious roots of maize during the early stages. The effect of carbon availability on the emission of maize adventitious roots was studied by shading plants. Maize was grown outdoors in 1987 and 1988 and plants were shaded with plastic nets over the canopy. Three kinds of shading nets were used. The radiation measured underneath was 84% (treatment I), 30% (treatment II) and 20% (treatment III) respectively of the radiation measured above the nets (fig 2). The shading nets were spread over the canopy when plants had 4-5 visible leaves. Air and soil temperatures were recorded in the shaded treatments. Plants were sampled regularly for dry matter measurements and adventitous root counting. At harvest the final number of roots per internode was counted. Results showed that plant growth was affected by shading (fig 3). The appearance of leaves and adventitious roots was also delayed in the shaded treatments (fig 4). There was a linear relationship between the number of internodes with emerged roots and the number of visible leaves (fig 5). The synchronism between leaf and root rates of appearance was not affected by shading. A relationship was also observed between total number of emerged roots and aerial biomass (fig 6). On the first internodes (called E2 -E5) the final number of emerged roots was similar in shaded and unshaded treatments although root appearance on these internodes occurred during the shaded period (fig 7). On these internodes, the number of roots does not seem to be regulated by carbon availability. On the following internode (called E 6) the number of roots was lower in shaded treatments when root appearance on this internode occurred during the shaded period. This result is consistent with the observations of other authors who have shown that on upper internodes (E6-E8) there were fewer emerged roots than root primordia.


Key words: Zea mays = maize / root system / adventitious root / shading / carbon nutrition

Mots clés : Zea mays = maïs / système racinaire / racine adventive / ombrage / nutrition carbonée