Free access
Issue
Agronomie
Volume 10, Number 6, 1990
Page(s) 451 - 458
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19900603
Agronomie 10 (1990) 451-458
DOI: 10.1051/agro:19900603

Resistance to root knot nematode, Meloidogyne naasi (Franklin) transferred from Aegilops variabilis Eig to bread wheat

MQ Yua, F. Person-Dedryverb, J. Jahiera, D. Pannetierb, AM Tanguya and P. Abelarda

a  INRA, Station d'Amélioration des Plantes
b  INRA, Laboratoire de Zoologie, BP 29, 35650 Le Rheu, France

Abstract - No genotype of bread wheat has been known to be resistant to cereal root knot nematode Meloidogyne naasi, although wheat relatives including Aegilops variabilis display complete resistance. In the progeny of the cross Triticum aestivum cv Chinese Spring x Aegilops variabilis no 1, lines as completely resistant as the Aegilops parent were selected. A dominant gene is involved in the resistance in this novel material, which did not present gall but sometimes root growth arrest when infested by M naasi. Cytogenetical analysis showed that the length of the alien segment is short or perhaps reduced to the gene itself. Either in the heterozygous state or in the homozygous state, alien information seems to have no negative effect either on the regularity of meiotic behaviour or on chromosomal stability. The value of the introgression into the wheat is discussed.


Résumé - Transfert d'Aegilops variabilis dans le blé tendre, de la résistance au nématode à galle, Meloidogyne naasi (Franklin). Jusqu'à présent, on ne connaissait aucune lignée ou variété de blé tendre résistante à Meloidogyne naasi, nématode à galle des céréales. Par contre, des espèces voisines du blé dont Aegilops variabilis présentent une résistance totale. Dans la descendance en rétrocroisement de l'hybride interspécifique (Triticum aestivum L cv Chinese Spring x Aegilops variabilis n° 1), des lignées de blé à 2n = 42 chromosomes possédant une résistance totale comme le parent Aegilops ont été sélectionnées (fig 1). Cette résistance est monogénique dominante (tableau I). Elle se caractérise par l'absence de galle et parfois l'induction d'arrêts de croissance des racines infestées (fig II). L'analyse cytogénétique de l'introgression a montré que la longueur du segment transféré est courte, voire réduite au seul gène de résistance. Que ce soit à l'état homozygote ou à l'état hétérozygote, l'information étrangère introduite ne semble avoir aucun effet négatif ni sur la régularité méiotique ni sur la stabilité chromosomique du matériel (tableau II). L'introgression pourrait être le résultat d'une recombinaison homéologue ou d'une translocation spontanée. L'originalité du matériel produit réside dans le fait qu'il constitue les seuls blés totalement résistants à M naasi. La sélection de variétés résistantes est envisageable.


Key words: resistance to nematode / Meloidogyne naasi / wheat / Aegilops variabilis / introgression

Mots clés : résistance aux nématodes / Meloidogyne naasi / blé / Aegilops variabilis / introgression